Mission économique belge aux Etats-Unis d’Amérique

Du 4 au 11 juin, S.A.R. la Princesse Astrid de Belgique, représentant Sa Majesté le Roi, mènera une mission économique à Atlanta, New York City et Boston aux Etats-Unis d'Amérique.

  1. Dernière mise à jour le

Du 4 au 11 juin, S.A.R. la Princesse Astrid de Belgique, représentant Sa Majesté le Roi, mènera une mission économique à Atlanta, New York City et Boston aux Etats-Unis d'Amérique.

Avec plus de 540 participants, notamment des représentants d'affaires de 270 grandes entreprises belges et une importante délégation académique, il s'agit de l'une des plus grandes missions jamais organisées. Le nombre conséquent d'inscriptions et le large programme prévu dans différentes villes reflètent le grand intérêt de nos entreprises, universités, centres académiques et de recherche pour les opportunités qui s'offrent dans le cadre de nos relations commerciales avec les Etats-Unis.


Délégation officielle et participants

SAR la Princesse Astrid sera accompagnée d'une délégation ministérielle composée du ministre fédéral en charge du commerce extérieur David Clarinval, du ministre-président flamand Jan Jambon, du vice-président wallon Willy Borsus et du secrétaire d'État bruxellois Pascal Smet. 270 entreprises, universités et organisations belges de premier plan actives dans plusieurs des secteurs clés de la Belgique, notamment la santé et les sciences de la vie, les énergies renouvelables, la logistique, l'économie numérique, la robotique, l'alimentation et l'agriculture, l'architecture et la durabilité, profiteront de cette occasion pour explorer les possibilités de renforcer davantage les partenariats entre la Belgique et les États-Unis.


Organisation

Les missions économiques princières sont organisées conjointement par les trois agences régionales chargées de la promotion des relations commerciales et des investissements (Flanders Investment & Trade/FIT, Brussels Invest & Export /hub.brussels, Agence Wallonne à l'Exportation/Awex), l'Agence pour le Commerce extérieur et le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement.


Une relation historique aux liens étroits, résolument tournée vers l'avenir

La Belgique et les États-Unis entretiennent des liens économiques forts. Avec plus de 58 milliards de dollars d'échanges bilatéraux de marchandises en 2021, les États-Unis sont la première destination d'exportation de la Belgique en dehors de l'Union européenne. La Belgique est la troisième destination d'exportation dans l'UE pour les États-Unis et représente une plateforme logistique cruciale et un point d'accès clé au marché européen. Le stock d'investissements bilatéraux mutuels s'élève à plus de 130 milliards de dollars et est presque également réparti entre les deux pays. Environ 900 entreprises américaines opèrent en Belgique et nombre d'entre elles y ont établi leur siège européen ou d'importantes installations de recherche et développement. Les 500 entreprises belges présentes aux États-Unis contribuent également de manière significative à l'économie américaine et emploient quelque 70 000 personnes dans tout le pays.

En plus d'être un partenaire économique important, la Belgique a toujours été un partenaire stratégique et un allié clé des États-Unis. En tant que fier hôte d'institutions de l'UE et de l'OTAN, la Belgique considère la relation transatlantique comme la pierre angulaire de sa sécurité et de sa prospérité, et encore plus au regard de l'actualité. Les États-Unis et la Belgique sont également des partenaires qui partagent et promeuvent la même vision des principes démocratique, du respect de l'État de droit et des droits de l'homme.


Un programme axé sur les secteurs économiques dans lesquels les partenariats peuvent être renforcés

Les secteurs bénéficiant d'une attention particulière dans le programme figurent parmi les secteurs clés de la Belgique, notamment la santé et les sciences de la vie, les énergies renouvelables, la logistique, l'économie numérique, la robotique, l'alimentation et l'agriculture, l'architecture et la durabilité. L'objectif est d'explorer de nouvelles possibilités de renforcer les partenariats entre la Belgique et les États-Unis et de mettre en évidence l'intérêt commun de nos deux pays pour la technologie (par exemple, le Massachusetts Institute of Technology/MIT). Les entreprises visitées par la délégation officielle aux États-Unis seront une combinaison de filiales d'entreprises belges, comme AB Inbev (New York City), Solvay (Alpharetta, Georgia) et UCB (Smyrna, Georgia) et d'entreprises locales ayant des liens étroits avec la Belgique.

Outre les divers rendez-vous B2B et B2G organisés pour les participants, de nombreux événements à orientation sectorielle spécifique seront organisés par les agences régionales chargées de promouvoir les relations commerciales et les investissements.


Rencontres politiques

S.A.R. la Princesse Astrid rencontrera également des responsables gouvernementaux tout au long de son voyage, notamment les gouverneurs Brian Kemp (Géorgie) et Charlie Baker (Massachusetts) ainsi que les maires de New York et de Boston, Eric Adams et Michelle Wu.


Le programme complet et toutes les informations utiles sur la mission économique belge aux Etats-Unis sont disponibles sur le site web suivant: https://www.belgianeconomicmission.be

Pendant la mission, le programme peut être suivi sur les médias sociaux sous le hashtag #BEmissionUSA.

 

  1. Type d'actualité
  1. Pays