La Coopération belge au Développement insuffle une nouvelle vie à la production agricole en Haïti après l’ouragan Matthew

Le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo a décidé d’octroyer 3 millions d’euros au rétablissement de l’agriculture en Haïti après le passage de l’ouragan Matthew. La Coopération belge au Développement y soutiendra un programme de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ce programme s’étend sur 2 ans.
 
Les fonds belges seront investis dans le projet de la FAO : «Protection, réhabilitation et diversification des moyens d’existence des populations affectées par l’ouragan Matthew en Haïti». Celui-ci vise à faire reprendre la production agricole en distribuant des semences et des plantules et en rétablissant l'élevage de petit bétail, l’équipement agricole et l’infrastructure d’irrigation.

 
Sécurité alimentaire pour 60.000 personnes

La Belgique et la FAO souhaitent offrir, à l’aide de ce projet, la sécurité alimentaire à 60.000 personnes fragilisées et à quelque 12.000 familles d’agriculteurs. Le projet mise encore sur la protection et la diversification des moyens de subsistance, qui permettront à la population de devenir plus résiliente à des conditions météorologiques extrêmes dans le futur.
 
Alexander De Croo: «À Haïti, le besoin d’aide humanitaire est grand. Pour rétablir la production agricole, la Belgique a trouvé un partenaire adéquat en la FAO pour le financement d’un programme d’aide. Grâce à cette contribution nous redonnons un avenir à des familles d’agriculteurs qui ont tout perdu et nous soutenons également à moyen terme la sécurité alimentaire. C’est plus qu’une simple aide de crise

 
Destruction des terres et des équipements agricoles

Les 3 et 4 octobre, l’ouragan Matthew, un ouragan de quatrième catégorie, faisait rage au-dessus de Haïti. Sept des dix départements ont subi des dommages importants. Sur une population de 10,4 millions d’Haïtiens, 2,1 millions ont été touchés, 1,4 millions d’entre eux ont besoin d’aide alimentaire urgente. Plus des trois quarts de la population des territoires de Grande Anse, Sud et Nippes ont été touchés. L’ouragan Matthew a non seulement détruit des terres et des équipements agricoles mais aussi les stocks des paysans et des négociants. En outre, la destruction de l’infrastructure hydraulique est la cause d’une grande pénurie d’eau potable et par la suite d’une augmentation des cas de choléra.
 
La FAO est l’une des organisations multilatérales partenaires de la Coopération belge au Développement. En 2016, notre pays a contribué à la FAO pour un montant de 18,45 millions d’euros. Ces moyens permettent à la FAO de combattre la famine dans le monde en développant les zones agricoles, en améliorant la qualité de l’alimentation et en augmentant la productivité agricole.