Alexander De Croo et Paul Polman plaident pour le rôle du secteur privé dans le développement durable international

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo a réuni aujourd’hui, avec Paul Polman CEO d’Unilever, un groupe de CEO belges pour un échange d’idées et une discussion sur l’importance du développement durable international. Cet événement a lieu à l’entame des Journées européennes du Développement, le plus grand rassemblement européen consacré au développement international, qui se déroule aujourd’hui et demain à Bruxelles. Alexander De Croo est l’instigateur de la Charte belge SDG (Sustainable Development Goals) qui jette des ponts entre le développement international et le monde de l’entreprise. Paul Polman fait partie de ceux qui prônent à l’échelle internationale pour une implication étroite du secteur privé dans la mise en œuvre des Objectifs de Développement durable (ODD).
 
Au cours d’un petit déjeuner-débat, auquel ont participé les CEO de Brussels Airlines, Delhaize et du port d’Anvers, le ministre et les capitaines d’entreprise ont évoqué les possibilités pour les entreprises de soutenir la réalisation des Objectifs de Développement durable (ODD).
 
Les Objectifs de Développement durable ou Sustainable Development Goals (SDG) ont été approuvés par les Nations unies en vue d’éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030, de protéger notre planète et d’encourager le développement humain. Les ODD reconnaissent pour la première fois clairement le rôle décisif du secteur privé dans le développement international.
 
Si nous voulons éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030 et mieux protéger notre planète, nous avons besoin du secteur privé. Les pays bailleurs comme la Belgique ne peuvent pas y parvenir à eux seuls. Les entreprises sont prêtes à leur prêter main forte en soutenant les Objectifs de Développement durable. Les sociétés qui s’inscrivent dans le développement durable sont de meilleures entreprises. Et sans coopération avec le secteur privé, une politique de développement international ne peut jamais être durable. J’en suis encore plus convaincu aujourd’hui”, a expliqué Alexander De Croo.

 
Partisan du développement

Le ministre De Croo s’est réjoui de la présence de Paul Polman lors de l’entretien avec les CEO belges. Le CEO d’Unilever est une des personnalités qui prônent à l’échelle internationale pour une implication étroite du secteur privé dans la réalisation des Objectifs de Développement durable. Il préside aussi le World Business Council for Sustainable Development, est membre de l’International Business Council du Forum économique mondial ainsi que du conseil d’administration du Pacte mondial des Nations unies (UN Global Compact).
 
“Les Objectifs de Développement durable offrent des opportunités économiques majeures si les entreprises et les pouvoirs publics unissent leurs efforts. La valeur des ODD est estimée d’ici 2030 à 12 billions de dollars par an, avec un potentiel de création de 380 millions emplois. Il n’y a tout simplement pas de business case pour la pauvreté et il n’y a jamais eu moment aussi opportun pour créer un avenir meilleur pour nous tous”, a déclaré Paul Polman, CEO d’Unilever.

 
Journées européennes du Développement

Aujourd’hui et demain se tiennent à Bruxelles les Journées européennes du Développement. L’implication plus étroite du secteur privé et l’importance des investissements pour le développement international sont les thématiques mises en avant dans le cadre de cette édition. Au niveau belge aussi, la politique belge de développement international mise de plus en plus sur le rôle clé d’une croissance économique durable et inclusive pour parvenir à un développement durable dans les pays partenaires.

 
Charte belge SDG

Lancée fin 2016 par Alexander De Croo, la Charte belge SDG sensibilise le secteur privé belge à l’ambitieux programme de développement durable et a depuis lors été signée par plus de 100 entreprises et organisations. La Charte en faveur du développement international exprime l’engagement du secteur privé belge, de la société civile et du secteur public sur la base des 5 P des Objectifs de Développement durable : People, Planet, Profit, Peace et Partnerships. La Charte se concentre pour le moment sur trois thématiques concrètes : (1) santé, (2) énergies renouvelables, (3) agriculture et alimentation et prévoit la possibilité pour le groupe de signataires d’élaborer de nouveaux thèmes. The Shift, le réseau belge du développement durable en Belgique accompagne l’ensemble du processus.

 
Participants

  • Alexander De Croo, vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement        
  • Paul Polman, CEO Unilever
  • Michel Croisé, CEO Sodexo
  • Nicolas de Borman, CEO Bluesquare
  • Bernard Gilliot, président FEB
  • Bernard Gustin, CEO Brussels Airlines
  • Mario Huyghe, CEO Belgium/Luxemburg Philips
  • Denis Knoops, CEO Delhaize
  • Thomas Leysen, président Umicore et président The  Shift
  • Wim Parys, vice-président J&J
  • Chris Prengels CEO Tiger Power
  • Vimal Shah, CEO of BIDCO Africa Group
  • Sophie Souied CEO Unilever Belgium
  • Thomas Van Craen CEO, Triodos 
  • Bogdan Vanden Berghe, CEO 11.11.11
  • Jacques Vandermeiren, CEO Port d’Anvers
  • Bruno Van der Pluijm, CEO Direction générale Coopération au Développement du SPF Affaires étrangères, Coopération au Développement et Commerce extérieur 
  • Saskia Van Uffelen, CEO Ericsson
  • An Vermeersch, vice-président GSK