Alexander De Croo appelle ses collègues masculins à travers le monde à être plus féministes

London Summit on Family Planning

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo participe aujourd’hui au Sommet de Londres sur le Planning familial.  Lors de son discours, il a lancé un appel marqué pour que ses collègues masculins à travers le monde soient plus féministes. Le ministre De Croo a aussi annoncé des montants supplémentaires pour la protection des filles et des femmes dans les contextes de crise humanitaire. La Belgique met aussi en avant le recours aux technologies numériques pour améliorer l’accès au planning familial dans les pays à faible revenu.
 
Droits des femmes, égalité hommes-femmes et santé et droits sexuels et reproductifs sont des aspects prioritaires de la politique de développement international menée par la Belgique. Le ministre De Croo a ainsi organisé il y a quelques mois la conférence internationale “She Decides” ayant réuni 50 pays et organisations et permis de récolter 181 millions d’euros de promesses de dons en faveur d’actions pour promouvoir le planning familial et les moyeux de contraception.
 
Attention accrue pour les filles et les femmes dans les crises humanitaires
Pour concrétiser son engagement en faveur des droits des femmes, notamment leur santé et leurs droits sexuels et reproductifs, la Belgique effectuera dans les quatre prochaines années des contributions générales à l’UNFPA, le Fonds des Nations unies pour les populations  (36 millions), à ONU Femmes (16 millions) et à ONUSIDA (12 millions). Par ailleurs, notre pays veut que l’on s’attache davantage à la protection des filles et des femmes vulnérables dans les situations de crise humanitaire. Le ministre De Croo a donc annoncé à Londres que la Belgique débloquerait 5 millions d’euros en plus pour le Fonds central d'Intervention pour les Urgences humanitaires du Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), portant à 25 millions d’euros la contribution totale au CERF pour cette année.
 
“Les conflits de longue durée, les changements climatiques et les catastrophes naturelles nous confrontent aux crises humanitaires les plus graves depuis la seconde Guerre mondiale. Plus que jamais, les gens ont besoin d’un accueil et d’aide humanitaire. Souvent, les filles et les femmes sont les victimes les plus vulnérables de ces fléaux, car elles sont exposées à l’exploitation et à la violence basée sur le genre. Nous devons faire davantage pour les protéger”, a expliqué Alexander De Croo.
 
Les “data” au service du planning familial
Alexander De Croo a aussi annoncé que la Belgique allait financer le développement d’une plateforme numérique qui fera état de l’accès au planning familial dans les pays à faible revenu. Elle réunira des partenaires issus du secteur public, de startups technologiques et du monde universitaire, et combinera des données sur la santé, sur la recherche, des big data telles que les images satellite, des données de téléphonie mobile et de médias sociaux. La Belgique a également signé à Londres le « Global Adolescent Data Commitment » destiné à promouvoir une meilleure utilisation des « data » pour que les jeunes aient un meilleur accès à la planification familiale et aux actions menées pour améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs.
 
“Je plaide avec ferveur pour que l’on mette les technologies numériques au service du développement. On dit souvent que les moyens sont rares. Il faut donc faire preuve d’intelligence, travailler main dans la main et utiliser les opportunités offertes par la révolution numérique. Cela ouvre des possibilités infinies y compris pour améliorer l’accès au planning familial des filles et des femmes ”, a déclaré Alexander De Croo.
 
Appel au féminisme
Alexander De Croo a, enfin, lancé un appel remarqué lors du Sommet de Londres à plus de féminisme dans le chef de ses collègues masculins, qui sont membres de gouvernements de par le monde. “Montrez-vous féministes. Il n’y a aucune gloire ni fierté à refuser aux femmes le droit de décider elles-mêmes de leur corps. Militez pour l’égalité hommes-femmes et investissez dans la santé et les droits sexuels et reproductifs”, a-t-il lancé.