B-FAST: exercice conjoint avec des homologues étrangers

B-FAST: exercice conjoint avec des homologues étrangers

Du 22 au 26 mars 2017, B-FAST a participé à un exercice international sur la gestion des catastrophes. Cette initiative, baptisée EU RICHTER, est cofinancée par la Commission européenne. Elle est le premier exercice à grande échelle de ce genre hors de l’Europe continentale, mais pas tout à fait en dehors de l’Union européenne, puisqu’il existe encore dans les Antilles des territoires d’outre-mer appartenant à divers pays européens (France, Pays-Bas, Royaume-Uni). L’objectif de cet exercice était de tester la chaine de secours d’urgence des Antilles en collaboration avec le Mécanisme européen de protection civile, et ce dans le contexte d’une catastrophe naturelle soudaine (tremblement de terre, tsunami, etc.). Ce scénario implique notamment une aide d’urgence immédiate, ce qui est la mission centrale de B-FAST.

Avec son équipe expérimentée Urban Search and Rescue (USAR), B-FAST a participé à un exercice de simulation de tremblement de terre en Guadeloupe. Plusieurs techniques concernant le dépistage et le sauvetage, telles que le sauvetage à la corde (rope rescue) et la marquage, ont été pratiquées avec des d’homologues antillais et français. En plus des techniques USAR, la coordination mutuelle entre les équipes a été testée. 

L’opération de secours en Haïti (2010) est le plus grand exploit de l’équipe USAR B-FAST, qui a acquis cette même année une classification en tant que Medium Team selon les normes INSARAG. Ce label de qualité internationale a été prolongée avec succès en 2015. Les spécialistes USAR sont sélectionnés parmi les candidats à la brigade des pompiers et les unités de protection civile. 

Les photos peuvent être consultées ici : https://www.flickr.com/photos/belgiummfa/albums/72157682060460936

 
B-FAST: exercice conjoint avec des homologues étrangers