Après « Habitat III » et avant le « Global Compact of Migration », le gouvernement belge et la ville de Malines accueillent une conférence mondiale sur les villes et la migration

Le gouvernement belge et la ville de Malines organiseront une conférence mondiale sur les villes et les migrants les 16 et 17 novembre 2017, avec l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le Programme des Nations Unies sur les établissements humains (ONU Habitat) et Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) en tant que partenaires institutionnels.

La Coopération belge au Développement, l'un des coauteurs de la Conférence, met l'accent sur l'importance d'une migration ordonnée, sûre, régulière et responsable, comme indiqué dans les Objectifs de Développement Durable. Selon Alexander De Croo, Vice-premier Ministre et Ministre de la Coopération au développement (Belgique): «Cette conférence arrive à un moment où il y a plus de 250 millions de migrants dans le monde entier. On s'attend à ce que ce nombre de migrants continue de croître. Si nous voulons que cette évolution contribue au développement humain, nous avons besoin d'approches cohérentes et inclusives ".

Bart Somers, bourgmestre de Malines, est enthousiaste à propos de l'organisation de cette conférence: "La migration est souvent une histoire de défis urbains, mais aussi des opportunités urbaines. Je pense qu'il est important que les voix des maires prennent part au Pacte mondial des Nations Unies sur les migrations ".

En octobre 2016, les États membres de l'ONU ont adopté le New Urban Agenda (NUA) lors de la Conférence Habitat III, établissant que la migration est l'un des principaux domaines de gouvernance qui nécessite une cohérence et une coordination des politiques au niveau central, local et régional, afin d’assurer une gestion adéquate de la diversité nécessaire à la cohésion sociale et indispensable au développement urbain durable.

En 2018, les États membres de l'ONU se réuniront lors d'une conférence pour approuver le premier Pacte mondial pour la migration sûre, ordonnée et régulière (GCM). Le GCM est destiné à présenter un cadre pour une coopération internationale globale sur les migrants et la mobilité humaine et énonce une gamme d'engagements réalisables, des moyens de mise en œuvre et un cadre de suivi et d'évaluation entre les États membres en matière de migration internationale dans toutes ses dimensions.

C'est une occasion pour les États de s'engager pour l’établissement d’un cadre unifiant sur tous les aspects de la migration internationale, en intégrant les activités humanitaires et de développement, et sur la base des droits de l'homme. Les autorités locales peuvent apporter une contribution importante à la préparation de cet accord, en particulier par des approches novatrices et plus efficaces de la gouvernance urbaine qui tiennent compte de la diversité, y compris les politiques de migration pour une croissance inclusive.

La Conférence visera à faciliter les points de vue des décideurs sur les recommandations susceptibles de donner suite à la coopération en matière de gouvernance des migrations tant au niveau local que national dans le suivi d'Habitat III et comme contribution à la réunion d'évaluation du GCM, organisée par le Gouvernement mexicain (décembre 2017).

Pour plus de détails sur la conférence, veuillez contacter les points focaux: decorte@un.org, ipopp@iom.int.