Lutte contre la famine : Alexander De Croo accorde 10,5 millions d’euros à des projets d’ONG humanitaires belges

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo a libéré un budget de 10,5 millions d’euros en faveur de six projets humanitaire d’ONG belges au Yémen, en Ouganda, au Soudan du Sud et au Nigéria. Les aides s’inscrivent dans la promesse du ministre De Croo de doubler les dons faits à la campagne Famine 12-12.
 
Ces derniers mois, Famine 12-12 a récolté des fonds pour intensifier la lutte contre la famine au Soudan du Sud, au Yémen, au Nigéria et en Somalie. La collecte était une initiative du Consortium 12-12, le consortium belge pour les situations d’urgence. Après un appel à projets, Alexander De Croo approuve à présent, sur avis de la Direction générale Coopération au Développement et Aide Humanitaire, un montant de 10,5 millions d’euros en faveur de projets humanitaires. Les fonds sont affectés au travail humanitaire d’Oxfam, de Caritas, de la Croix-Rouge Flandre/Croix Rouge de Belgique au Yémen, en Ouganda, au Soudan du Sud et au Nigéria. Avec ces aides, les ONG humanitaires pourront prévoir des denrées alimentaires, de l’eau saine et des équipements sanitaires en Ouganda, au Soudan du Sud, au Yémen et au Nigéria.  
 
Lors de ma visite de terrain au Soudan du Sud et en Ouganda, j’ai pu constater de mes propres yeux le travail considérable fourni par les organisations humanitaires belges, souvent dans des conditions extrêmes. Le gouvernement belge entend les soutenir dans leur action. Les fermiers commencent à semer leurs champs. Si nous les soutenons maintenant, ils pourront dans quelques mois récolter suffisamment pour nourrir leur famille et vendre une partie de leur production sur le marché local. Nous rendons ainsi les gens plus résistants et moins dépendants de bailleurs internationaux”, a déclaré Alexander De Croo.
 
Des millions de personnes touchées
La famine qui sévit au Soudan du Sud, au Nigéria, au Yémen et en Somalie est la plus lourde crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale. Il y a quelques semaines, le ministre De Croo a effectué une visite humanitaire au Soudan du Sud. L’ONU estime qu’1,7 million de personnes y vivent au bord de la famine et six millions y sont confrontées à l’incertitude alimentaire. Le pays est également touché par une grave épidémie de choléra, plus de 17.000 cas de choléra ayant été recensés l’an dernier. Le ministre s’est également rendu dans le nord de l’Ouganda où plus d’un million de Sud-Soudanais sont accueillis et où de nouvelles formes d’accueil sont expérimentées, consistant notamment à offrir aux réfugiés un lopin de terre qu’ils pourront travailler.
 
L’aide humanitaire totale que la Belgique a directement accordée aux quatre pays touchés, atteint cette année 35 millions d’euros. Outre les 10,5 millions d’euros octroyés aux ONG belges, le ministre De Croo a libéré cette année 24,5 millions d’euros en faveur d’organisations humanitaires internationales actives dans les quatre pays en question. Le montant effectif de l’aide humanitaire consacrée à la famine est encore plus élevé car la Belgique contribue aussi aux ressources générales et aux fonds d’organisations humanitaires internationales, comme le fonds d’urgence de l’ONU ou la Croix-Rouge internationale. Une partie de ces aides est aussi affectée à des zones touchées par la famine. Au total, la Belgique prévoit cette année 170 millions d’euros pour l’aide humanitaire.