« L’ONU, parlons-en ! »

L’ONU, parlons-en

Sa Majesté la Reine Mathilde et le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et européennes Didier Reynders ont pris part aujourd’hui, au Palais d’Egmont à Bruxelles, à l’évènement pour la jeunesse « L’ONU, parlons-en ! ». Cette conférence était organisée à l’occasion de la Journée des Nations Unies qui est fêtée chaque année le 24 octobre.

120 élèves de quatre classes d'écoles secondaire néerlandophones et francophones ont participé à cette journée de sensibilisation. Ils ont pris part à des activités qui leur ont permis de mieux comprendre le fonctionnement de l’ONU et d’apprendre quel est le rôle que la Belgique joue au sein de cette organisation. Des ateliers sur la migration, la jeunesse et les Objectifs de Développement Durable (ODD) leur ont permis de débattre avec des acteurs de terrain. Ils ont pu ainsi mieux se rendre compte de l’importance de l’ONU et réfléchir à leur propre rôle et contribution.

La session plénière a été ouverte par un message vidéo du Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres à l’occasion de la Journée des Nations Unies. Au cours de la session, les élèves ont écouté les témoignages de la Reine Mathilde en sa qualité de Défenseur des Objectifs de Développement Durable (SDG Advocate), du Ministre Didier Reynders et de Barbara Pesce-Monteiro, Directrice du bureau des Nations Unies à Bruxelles. Les élèves ont pu ensuite poser des questions.

La Reine et le Ministre étaient heureux de pouvoir rencontrer les jeunes. L’avenir appartient en effet aux jeunes.

La Belgique a toujours défendu l’idée que les défis mondiaux ne peuvent trouver de solutions justes et efficaces que dans un cadre multilatéral. C’est pour cela que la Belgique s’est réjouie de l’adoption des ODD par l’ONU en 2015. Depuis, ces objectifs sont utilisés par la communauté internationale pour éradiquer la pauvreté et réaliser un développement durable. L’ONU est la plus grande organisation multilatérale.

Notre pays est candidat à un siège de membre non-permanent au Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2019-2020. La Belgique pourra de cette manière jouer un rôle encore plus actif au sein de l’organisation. La Belgique sera assise autour de la table lorsque des décisions seront prises sur la paix et la sécurité. Elle pourra alors exprimer son point de vue, partager son expérience, mettre en avant ses priorités et contribuer à améliorer son fonctionnement.

Cet évènement pour la jeunesse était organisé à l’initiative de Didier Reynders par le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, en coopération avec le bureau des Nations Unies à Bruxelles.