La Belgique bien partie pour obtenir le titre de pays du commerce équitable

Le Belge achète davantage de produits équitables & le commerce équitable bénéficie d’un soutien politique

Semaine du Commerce Équitable (4-14 octobre 2017)

La popularité du commerce équitable est très élevée. L’année dernière, chaque Belge a dépensé en moyenne 14,30 euros en produits équitables. Une belle progression depuis 4 ans. Le commerce équitable et la campagne « Faites de la Belgique le Pays du commerce équitable » sont soutenus politiquement. Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo a lancé ce matin la 16e édition de la Semaine du commerce équitable, lors d’une visite au magasin JBC d’Alost qui s’engage pour des vêtements éthiques.

En 2016, chaque Belge a dépensé en moyenne 14,30 euros [1] en produits équitables, une belle progression - par rapport aux 12,7 et 8,6 euros de 2015 et 2013 - qui nous rapproche de l’objectif de 15 euros par habitant.

La Belgique se situe, comme il y a deux ans, dans la moyenne européenne, au coude à coude avec ses pays voisins : la France (14,20 euros) et les Pays-Bas (15,10 euros). La Grande-Bretagne (27 euros) et la Suisse (65 euros) sont en tête du peloton. Les pays du Sud de l’Europe sont plutôt en retrait.

 
Engagement politique

Pour devenir un Pays du commerce équitable, il faut pouvoir compter sur un soutien politique. En juillet de cette année, le Parlement fédéral a approuvé une « résolution visant à promouvoir le commerce équitable et la campagne « Faites de la Belgique le pays du commerce équitable » ». Les pouvoirs publics locaux ne sont pas en reste. En 2016, 212 communes avaient obtenu le titre de Commune du Commerce équitable, ce qui porte le nombre de municipalités titrées à 36% et nous rapproche lentement de l’objectif des 51%. [2]

Alexander De Croo, vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, a lancé la Charte belge des ODD, qui réunit entreprises et organisations souscrivant aux Objectifs du développement durable et désireuses de les concrétiser. En moins d’un an, plus de 70 entreprises ont signé la Charte belge des ODD

 
Découvrez le commerce équitable près de chez vous du 4 au 14 octobre

Depuis quelques années, la notoriété du commerce équitable frôle des sommets (de 85% à 92% entre 2012 et 2016) [3]. Pourtant, 30% des Belges ne parviennent pas à nommer spontanément un produit équitable [4].

C’est pourquoi, la Semaine du commerce équitable veille à rapprocher ce type de commerce du citoyen, en proposant une large palette d’activités dans tout le pays. Il est notamment possible de savourer des produits équitables lors d’un dîner organisé par un des 23 restaurants participants de la ville de Louvain. Il est également possible de débattre ou de voir comment intégrer le commerce équitable dans son entreprise grâce aux nombreuses conférences organisées par WFTO, Fairtrade Belgium ou encore Oxfam. Le programme complet de toutes les activités se trouve sur www.semaineducommerceequitable.be.

Pour le Vice-premier ministre Alexander De Croo : « Le but de cette campagne est de faire connaître les produits équitables auprès d’un public le plus large possible. En tant que consommateurs, vous avez toujours plus d’opportunités pour faire le choix des produits équitables. Vous avez ainsi directement un impact et vous contribuer à un commerce équitable et ouvert. D’ailleurs, la durabilité est de plus en plus la clé du succès pour les entreprises. Ce qui crée une relation gagnant-gagnant : les consommateurs sont satisfaits, les entreprises peuvent se développer et le commerce est plus ouvert et équitable ».

 
Le ministre De Croo inaugure la Semaine du commerce équitable dans un magasin JBC, en portant une attention particulière aux vêtements éthiques

Cela fait longtemps que la Semaine du commerce équitable ne se limite plus aux seuls café, bananes ou chocolat. D’autres secteurs, comme celui du textile, développent des produits plus équitables.

Pour le ministre De Croo, l’application de principes du commerce équitable au secteur textile est une bonne chose. « De grandes marques font aussi le pas vers un commerce plus équitable, par exemple en organisant plus de transparence dans les filières d’approvisionnement. Vu que Fedustria, la fédération du secteur textile, a signé la Charte belge des ODD, cet engagement ne pourra qu’être renforcé ces prochaines années ».

Pour mettre cela en exergue, le ministre s’est rendu ce matin dans un magasin JBC. En tant que membre de la Fair Wear Foundation, JBC s’est engagé à produire des vêtements les plus équitables possibles. JBC a présenté ce matin le Transparency tool de sa collection I AM, à l’aide duquel les consommateurs peuvent vérifier dans quel atelier chaque article de la collection a été fabriqué. 

Les vêtements durables et équitables bénéficient d’une attention particulière et multiple lors de  la Semaine du commerce équitable : à Malines, le défilé M-Fair démontre qu’il est possible d’allier chic et « fair », et, à Mons, le concept de la « slow fashion » est à l’honneur, un bon moyen de se vêtir de façon durable et équitable.

 
Le Pays du Commerce équitable : les critères à remplir d’ici 2020

  • 95 % des Belges ont déjà entendu parler du commerce équitable
  • Chaque Belge achète pour environ 15 € de produits équitables par an
  • Toutes les grandes chaînes de supermarchés belges offrent des produits équitables
  • 51 % des communes belges sont des communes du commerce équitable
  • Plus de la moitié des provinces belges ont décroché le label de province équitable
  • 80 % des parlements/ministères fédéraux, régionaux et communautaires consomment régulièrement au moins 2 produits équitables 
  • Le commerce équitable est mentionné au moins 600 fois par an dans les principaux médias 

 
Pour plus d’information, contactez :

  • Evi Coremans, communication and campaign officer du Trade for Development Centre - evi.coremans@btcctb.org - 0476 92 05 43
  • Tom Meulenbergs, porte-parole du ministre Alexander De Croo - tom.meulenbergs@decroo.fed.be - 0473 73 33 12
  • Sur www.semaineducommerceequitable.be, vous trouverez plus d’infos, des images et illustrations à télécharger (rubriques presse et téléchargements), ainsi que le calendrier complet des activités.
  • Sur www.achact.be/Transparence.htm, découvrez les demandes d'achACT et de son réseau international en matière de transparence des filières d'approvisionnement en vêtements.
     

La Semaine du commerce équitable est une initiative du Trade for Development Centre (TDC), un programme de l’Agence belge de Développement, en collaboration avec les principaux acteurs du secteur équitable en Belgique : Oxfam-Wereldwinkels, Oxfam-Magasins du monde, Fairtrade Belgium, FairTradeGemeenten, Communes du commerce équitable et Belgian Fair Trade Federation

 


[1] Le chiffre pour la Belgique (calculé par le TDC) et la France prennent en compte le chiffre d’affaires total des produits équitables en 2016. Pour les chiffres des autres pays européens, seuls les produits labellisés Fairtrade ont été pris en compte.

[2] Information: www.communesducommerceequitable.be & www.fairtradegemeenten.be

[3] Enquête d’opinion réalisée auprès de 1000 Belges, en 2016, par Dedicated Research à la demande du TDC

[4] Enquête d’opinion réalisée auprès de 1000 Belges, en 2017, par Ivox à la demande du TDC