She Decides : la Belgique promeut les big data pour un meilleur accès au planning familial

La Belgique va coopérer avec le Bénin et le Sénégal, deux pays partenaires, pour améliorer l’accès aux services de planning familial en utilisant le big data et les informations fournies par satellites. C’est ce qu’a annoncé le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo. La société belge Blue Square, active dans les data, et les universités de Bruxelles et de Namur s’impliqueront aussi dans le projet. La Belgique, le Bénin et le Sénégal présentent aujourd’hui ce partenariat devant les Nations unies à New York.
 
Chaque année, plus d’un milliard d’euros sont investis dans l’offre de services de planning familial à des jeunes filles et des femmes. La Belgique lance à présent des projets pilotes au Bénin et au Sénégal avec ses partenaires pour tester si ces investissements offrent bel et bien un maximum d’efficacité, si le résultat escompté est atteint et si le service bénéficie bien aux filles et aux femmes qui en ont besoin. Souvent, le matériel médical nécessaire fait défaut dans les dispensaires qui proposent du planning familial, en raison de problèmes et de dysfonctionnements dans la chaine d’approvisionnement.
 
Développement d’une vaste plate-forme de données
Le projet pilote sera dirigé par un consortium réunissant deux universités belges (Namur et Bruxelles) et l’entreprise belge Blue Square. Grâce aux big data et aux données satellitaires, elles établiront des analyses actualisées et précises de l’accès des filles et des femmes au planning familial au Bénin et au Sénégal. L’objectif est de développer une vaste plate-forme de données qui pourra aussi être mise en place dans d’autres pays pour y promouvoir l’accès au planning familial. 
 
Les trois pays présentent aujourd’hui le projet pilote en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York. Goedele Liekens, ambassadeur de bonne volonté du Fonds des Nations unies pour la Population (FNUAP), coordonnera la présentation au cours de laquelle le ministre des Affaires étrangères béninois Aurélien Agbenonci, le CEO de Blue Square Nicolas De Borman et la ministre d’État et ancienne ministre de la Santé sénégalaise Awa Marie Coll Seck prendront, entre autres, la parole.
 
Belgique pionnière
“Si nous voulons donner aux filles et aux femmes plus de chances de mener l’existence qu’elles souhaitent, il est essentiel qu’elles aient facilement accès au planning familial. Ce projet devrait déboucher sur une meilleure disponibilité des moyens de contraception et un meilleur accès aux informations sur le planning familial. Voilà comment l’utilisation des nouvelles technologies donne des résultats sur le terrain. Miser sur l’innovation pour promouvoir les droits des femmes, tel est le rôle pionnier que la Belgique entend jouer au travers de sa politique de développement international”, a expliqué Alexander De Croo.