Situation après le passage de l’ouragan Irma

Les Affaires étrangères sont en contact avec 16 Belges qui désirent être évacués. Des pourparlers avec la France, les Pays-Bas et le Royaume Uni sont toujours en cours.

La situation dans les zones sinistrées est toujours difficile. L'infrastructure de transport et de télécommunication a été fortement touchée. Nos pays partenaires travaillent jour et nuit pour répondre aux premiers besoins et pour stabiliser la situation sécuritaire.

En ce qui concerne l'évacuation, priorité est donnée aux personnes nécessitant une aide médicale, ensuite viennent les touristes et les résidents. La demande d'évacuation dépasse largement l'offre, ce qui implique qu'il est impossible pour les pays en question d'évacuer immédiatement les milliers de personnes concernées.

Via les ambassades à Paris, Londres et La Haye et le centre de crise, les Affaires étrangères continuent à suivre la situation afin de trouver des solutions pour nos compatriotes bloqués. Nous encourageons nos concitoyens en difficulté et qui ne se seraient pas encore manifestés, à prendre contact avec l'ambassade ou le consulat sur place, ou contacter le service de garde à Bruxelles au numéro +32/2/501.81.11. 

En ce moment, l'ouragan se trouve sur les côtes de la Floride, où des mesures De précaution ont été prises. Le Consulat Général belge d'Atlanta suit la situation de près et assiste nos compatriotes sur place.

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders continue à suivre de près la situation.