Le WOMED Award Sud récompense l’entrepreneuriat au féminin

Gloria Isabel Ambrosio
Gloria Isabel Ambrosio (à l’avant-plan) : « J’espère que mon histoire inspirera d’autres femmes et les encouragera à surmonter les échecs. Tout le monde veut aller de l’avant, mais on doute souvent de ses propres capacités. »
© Trias/Isabel Corthier

 
Tous les deux ans, l’association Markant et l’ONG Trias* décernent le WOMED Award Sud à une femme entrepreneure dans le Sud. Cette année, le 8 mars 2017, la courageuse Gloria Isabel Ambrosio, originaire du Salvador, a reçu ce prix en présence de la Reine Mathilde et du Ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo.

La collaboration entre Markant et Trias connaît tous les deux ans son apothéose avec le WOMED Award Sud, qui met en avant une entrepreneuse du Sud. Ces deux organisations promeuvent l’entrepreneuriat. Cette année, trois femmes courageuses originaires du Salvador étaient en lice pour ce titre. Elles démontrent qu’en dépit de circonstances difficiles, il est possible de monter son entreprise. Il existe effectivement une grande discrimination envers les femmes au Salvador. Souvent, il n’est même pas question d’entreprendre, seulement de survivre. Finalement, Gloria a été désignée pour son rôle exemplaire dans l’entrepreneuriat féminin au Salvador, qui est un bastion traditionnellement masculin.

Il est indéniable que le parcours de Gloria a été semé d’embûches. À 13 ans, elle perd ses parents, son frère et sa sœur lors de la guerre civile survenue dans les années 1980. Durant neuf années, elle séjourne dans un camp de réfugiés au Honduras. Elle y apprend à persévérer et à rêver. À la fin de la guerre civile, elle retourne au Salvador et saisit toutes les occasions de suivre des formations. En 2013, elle fonde une société coopérative avec trente femmes. Aujourd’hui, elles ne sont plus que six à poursuivre l’activité, Gloria comprise. La coopérative produit et vend des shampooings, des savons et des produits d’entretien naturels.

Lisez  l'interview complète (PDF, 53.92 Ko) de la lauréate Gloria Isabel Ambrosio (seulement disponible en néerlandais).

*L’ONG Trias est soutenue par la Coopération belge au Développement