Conférence Interministérielle « Politique Etrangère » sur les accords d’investissement, les négociations du Brexit et le budget européen

La Conférence Interministérielle « Politique Etrangère » (CIPE) a atteint ce vendredi, sous la présidence du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, un accord politique sur la modernisation des accords bilatéraux d’investissement. Les accords bilatéraux d’investissement sont importants pour protéger les investisseurs belges à l’étranger et accroitre l’attractivité de la Belgique pour les investisseurs étrangers.

Le nouveau texte modèle permettra de porter plus d’attention au développement durable, notamment au respect de l’environnement et des normes de travail. Il confirme aussi la volonté de la Belgique d’établir une cour multilatérale en matière d’investissements. Dorénavant, la société civile sera également consultée dans la mise en œuvre des accords futurs. La CIPE a décidé que le texte pourrait être à l’avenir à nouveau adapté et modernisé afin de prendre compte les évolutions de la société et du commerce international.

La Belgique pourra donc entamer de nouvelles négociations, ensemble avec le Luxembourg au sein de l’Union Economique Belgo-Luxembourgeoise (UEBL).

En ce qui concerne les négociations du Brexit, la CIPE a souligné le besoin de rechercher une nouvelle relation ambitieuse avec le Royaume-Uni après son départ de l’UE, en poursuivant une collaboration aussi large que possible tout en respectant l’unité du marché intérieur. L’importance d’une coopération douanière efficace avec le Royaume-Uni a également été défendue.

Enfin, la CIPE a salué la position belge pour les prochaines négociations sur le futur cadre budgétaire (MFF) de l’Union Européenne. Elle a souligné les ambitions de la Belgique pour une politique européenne ambitieuse. La CIPE voit également plusieurs défis à surmonter dont le départ du Royaume-Uni et les nouveaux besoins de financement, comme en matière de défense et de migration.

La CIPE se réunit sous la présidence du Ministre des Affaires étrangères et rassemble des représentants du gouvernement fédéral et des gouvernements des entités fédérées pour discuter des dossiers communs de politique étrangère.