Didier Reynders condamne la tentative d’assassinat contre le Premier ministre de l’Autorité Palestinienne Rami Hamdallah

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères condamne la tentative d’assassinat perpétrée ce mardi à Beit Hanoun, dans la Bande de Gaza, contre le Premier Ministre de l’Autorité Palestinienne, M. Rami Hamdallah.

Celui-ci se rendait à l’inauguration officielle de la station d’épuration du nord de Gaza (NGEST) où l’attendaient des représentants de la communauté internationale. La Belgique, avec la France, la Suède et l’Union Européenne, est un des principaux contributeurs au financement de la construction de cette infrastructure, vitale pour la vie quotidienne des habitants de Gaza.

Les pensées du Ministre Reynders vont aux familles et aux proches des membres de l’escorte qui ont été blessés à cette occasion et leur souhaite une rapide convalescence.

Il est convaincu que cette attaque, anonyme et lâche, s’inscrit radicalement à l’encontre du souhait des habitants de Gaza qui aspirent à la stabilité et au rétablissement de conditions de vie normales dans l’enclave. Elle traduit une volonté délibérée des plus extrémistes de faire dérailler le processus de réconciliation entre Palestiniens sous l’égide d'une seule légitime Autorité Palestinienne. Il importe d'identifier rapidement les auteurs de cette attaque et de les traduire en justice pour leurs actes.

Face à cet incident, le plus grave depuis l’accord entre le Fatah et le Hamas d’octobre 2017, le Ministre Reynders encourage l’Autorité Palestinienne et le Premier Ministre Hamdallah à persévérer dans leurs efforts de dialogue et de négociations avec toutes les parties en vue de la réalisation d’un leadership palestinien unifié, à même de gérer Gaza et la Cisjordanie, dans l’intérêt du peuple palestinien et en vue d'une paix durable dans la région.