Entretien avec le président Abbas sur l’avenir de la coopération belgo-palestinienne

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo s’est entretenu aujourd’hui à Bruxelles avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Le vice-Premier ministre De Croo a évoqué avec le président Abbas l’avenir de la coopération internationale belgo-palestinienne. Un programme de coopération bilatéral comportant un important volet lié à l'enseignement est en cours actuellement.

Cette coopération est toutefois hypothéquée par la question de la dénomination des écoles palestiniennes. En octobre 2017, le programme de construction d’écoles a été mis à l’arrêt après qu’une école palestinienne financée par des fonds de développement belges ait été baptisée du nom d’un terroriste palestinien.

Le ministre De Croo et le président Abbas ont évoqué la recherche d'une solution à cette situation, dans l’intérêt de la jeunesse palestinienne scolarisée. La Belgique ne peut en aucun cas accepter l’apologie de la terreur.

Le ministre De Croo est optimiste sur le fait qu'une solution sera rapidement trouvée et que la coopération dans le domaine de l’enseignement pourra reprendre prochainement.

La situation humanitaire en Palestine a également été discutée. La Belgique est un bailleur humanitaire important en Palestine. Le ministre De Croo a encore promis la semaine dernière 19 millions d’euros à l’UNRWA, l’agence des Nations unies pour l’aide humanitaire aux réfugiés palestiniens au Moyen-Orient. La Belgique est l’un des rares bailleurs à octroyer un tel financement pluriannuel. Compte tenu des problèmes financiers que rencontre actuellement l’agence, la première tranche de ce financement pluriannuel sera immédiatement versée à l’UNRWA. Le gouvernement américain a décidé la semaine dernière de suspendre la moitié de ses aides à l’UNRWA.