Jean-Pierre Bemba : Réaction belge à la demande de la Cour Pénale Internationale

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders souhaite faire part de la communication suivante du gouvernement belge concernant l’affaire Bemba .

Par une décision du 8 juin 2018, la Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale  a acquitté M. Jean-Pierre Bemba des charges de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité liés à des faits commis en République Centrafricaine. Ce 12 juin 2018 la Chambre de première instance VII de la Cour pénale internationale, saisie de l’affaire annexe relative aux atteintes à l’administration de la justice, a décidé d’ordonner la mise en liberté provisoire sous conditions spécifiques de M. Jean-Pierre Bemba. La Belgique a toujours inscrit son action en soutien aux juridictions pénales internationales. Dans ce contexte, les autorités belges ont répondu favorablement à la demande de la Cour de permettre le séjour de Monsieur Bemba en Belgique, où réside sa famille, suite à sa mise en liberté provisoire. La décision a été communiquée à la Cour et les démarches pratiques seront entreprises à cet effet dans les jours à venir