Journée internationale des femmes - Les femmes dans le sport international de haut niveau, une source d’inspiration

C’est aujourd’hui la journée internationale des femmes. Malgré des avancées importantes dans de nombreux pays, il reste du chemin à faire dans la défense des droits des femmes. Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a invité aujourd’hui au Palais d’Egmont à Bruxelles des athlètes professionnelles féminines, dont Ingrid Berghmans, Kimberley Buys, Vanina Ickx, Aurélie Romanini, Sandrine Tas, Gella Vandecaveye ainsi que les Red Panthers - l'équipe nationale féminine de Hockey.

Le sport a le pouvoir incontestable de rassembler. Il fait germer l’espoir et peut changer des vies. A travers leurs performances, les athlètes professionnelles inspirent les filles et les femmes sur l’ensemble de la planète. "Seeing is one step closer to being” pour reprendre les mots d’ONU Femmes, l’organisation des Nations Unies pour les femmes : "C’est en observant que l’on devient progressivement".

Le Ministre Reynders a engagé le débat avec ces sportives, rejointes par Jean-Michel Saive, sur la façon dont le sport peut être un levier pour l’émancipation des femmes. Comment le sport peut-il améliorer la confiance des femmes en elles-mêmes et leur donner plus de reconnaissance dans la société là où ce n’est pas encore le cas ? C’est à travers cette reconnaissance que la violence à l’égard des filles et des femmes peut également diminuer. D’énormes avancées doivent encore être réalisées pour améliorer le statut des femmes dans le monde.

La Belgique continue à soutenir les droits des femmes à tous les niveaux. Notre pays soutient pleinement la nouvelle « Initiative Spotlight » de l’Union Européenne et des Nations Unies pour éliminer la violence à l’encontre des femmes et des filles. Le Ministre continue également à soutenir activement la campagne internationale #heforshe. La Belgique est aussi un des pionniers de la campagne #SheDecides qui défend le droit à un planning familial sûr. Dans de nombreux domaines, la Belgique donne déjà le bon exemple. L’écart salarial pour les athlètes féminines de haut niveau y fait actuellement l’objet d’un débat public intéressant. Au sein de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques, la Belgique se classe d’ailleurs en 3ème place en ce qui concerne l’écart salarial entre les hommes et les femmes.

Le ministre a également convié à cet événement des membres du corps diplomatique belge et étranger à Bruxelles ainsi que des représentantes du Women Ambassadors Network in Belgium, nouvellement créé, et des agences des Nations Unies à Bruxelles.

 
Red Panthers
Le Ministre Reynders entouré des Red Panthers, l'équipe nationale féminine belge de hockey

 
Minister Reynders met de panelleden
Le Ministre Reynders avec les membres de panel

 
Women Ambassadors Network
Le Ministre Reynders avec les membres du Women Ambassadors Network