La Belgique accroît son soutien à la paix et à la sécurité au Mali

L’engagement multiple de la Belgique au Sahel, et au Mali en particulier, reste une des priorités de notre politique étrangère. Aujourd’hui, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a décidé d’allouer deux millions d’euros au Fonds Fiduciaire des Nations Unies pour la Paix et la Sécurité au Mali.

Ce nouveau financement belge permettra de soutenir le redéploiement des forces de sécurité et de défense maliennes au Nord et au Centre du Mali, grâce à l’appui de la composante police de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA). Il s’agira notamment d’équiper les forces maliennes en infrastructures et en équipement non létal, pour qu’elles puissent faire leur travail au profit des populations de ces régions dans les meilleures conditions possibles. Des programmes de formation seront également mis sur pied, notamment sur le respect des droits humains, tandis que la mise en place d’une police de proximité, travaillant au plus près des Maliens et des Maliennes, sera encouragée. La dimension genre et l’implication des femmes formera partie intégrante des projets mis en œuvre.

Le mandat de la MINUSMA joue un rôle essentiel pour la paix et la stabilité au Mali et, plus largement, au Sahel, et bénéficie du soutien de la communauté internationale.

L’approche belge au Mali est globale et englobe les aspects diplomatiques, de développement et de défense et de sécurité, répondant au caractère pluriel des défis auquel le pays est confronté.

La relation entre la Belgique et le Mali s’est renforcée début 2018 avec le rehaussement de la représentation diplomatique belge à Bamako au rang de véritable ambassade.

Après avoir commandé la mission militaire européenne de formation de l’armée malienne (EUTM) et commandé la force de la MINUSMA pendant presque deux ans, la Belgique continuera d’œuvrer pour la paix et le développement au Mali à travers sa participation au Conseil de sécurité des Nations Unies dès janvier 2019.

Il s’agit du deuxième appui belge au Fonds Fiduciaire des Nations Unies pour la Paix et la Sécurité au Mali, après une contribution de 1M EUR en juillet 2018 en soutien à la justice et à la réconciliation nationale, pour la mise en œuvre de l’Accord de Paix.

MINUSMA : https://minusma.unmissions.org
Ambassade de Belgique à Bamako : https://mali.diplomatie.belgium.be