La Belgique fait passer le budget humanitaire pour la RDC à 25 millions d’euros

L’an dernier, la Belgique a mobilisé un montant de 17 millions d’euros en faveur de l’aide humanitaire à la RDC. Le ministre De Croo va faire passer ce montant à 25 millions d’euros cette année. Notre pays entend ainsi donner un signal à la communauté internationale et à nouveau témoigner sa solidarité à la population congolaise. La Belgique invite aussi les autres pays à accroître leur efforts.

Outre l’aide humanitaire directe à la RDC, notre pays va aussi augmenter sa contribution au financement général des organisations partenaires humanitaires et aux fonds de bailleurs humanitaires (fonds flexibles) pour la faire passer à 90 millions d’euros, soit une hausse de 10%. Tous ces fonds et organisations humanitaires sont également actifs en RDC.

 
Plus grave crise humanitaire

À l’heure actuelle, plus de treize millions de Congolais ont besoin d’aide humanitaire et le pays compte 4,5 millions de personnes déplacées, soit un chiffre record en Afrique, en raison de violences récurrentes et de conflits qui perdurent. Si la situation politique et la sécurité ne se stabilisent pas, le nombre de personnes déplacées devrait atteindre 7 millions d’ici la fin de l’année.

Les besoins humanitaires les plus criants se situent au niveau de la sécurité alimentaire, de la protection, de l’hygiène, de l’eau, de l’éducation, des soins de santé et de l’hébergement. La RDC fait aussi face à la plus importante épidémie de choléra de son histoire et un foyer de polio aurait fait son apparition. Environ 7,7 millions de personnes vivent dans l’insécurité alimentaire.

 
Appel au gouvernement congolais

Lors de la conférence des bailleurs, le ministre De Croo a également lancé un appel aux leaders congolais pour qu’ils prennent au sérieux la crise humanitaire qui sévit dans leur pays et s’attaquent aux causes intrinsèques de celle-ci. C’est la seule façon d’atténuer la souffrance humaine.

Lisez ici l'intervention complète du Ministre De Croo à la conférence.