La Belgique grimpe dans l’indice de transparence de la coopération au développement

La Belgique se hisse de la 27e à la 18e place dans l'Indice de transparence de l'aide. Dans l’Union européenne, notre pays passe à la 7e place. L’Indice de transparence de Publish What You Fund (« Publiez ce que vous financez ») indique dans quelle mesure les bailleurs communiquent de façon transparente sur les efforts consentis en matière de développement. C'est important tant pour justifier ces efforts que pour l'efficacité de l'aide et la coopération entre les différents acteurs du développement.
 
"Il est agréable de constater que les efforts belges soient remarqués aussi à l'échelle internationale. Si en début de législature, la Belgique se classait tout en bas du classement dans la catégorie "faible", elle passe aujourd'hui dans la catégorie "bon". Être transparents sur les moyens que nous affectons au développement et sur les résultats que nous enregistrons est crucial. Cette transparence, nous la devons au contribuable mais elle renforce aussi l'efficacité et la durabilité du travail que nous fournissons", a déclaré Alexander De Croo.
 
Priorité absolue
Afficher une transparence et partager les données concernant les efforts en matière de développement est pour la Belgique une priorité absolue. La transparence est essentielle pour pouvoir rendre des comptes sur la façon dont les moyens publics sont mobilisés. Il est également nécessaire d’avoir un bilan sur l'efficacité de l'aide et les résultats des efforts fournis. Par ailleurs, des données partagées en toute transparence donnent un meilleur aperçu des projets et du planning, ce qui permet aux bailleurs de renforcer leur coordination et de promouvoir les synergies.
 
L'amélioration du classement de la Belgique dans l'Indice de transparence est due entre autres à la publication plus régulière de données et à l'élargissement du rapport qui s'attache davantage aux résultats. À partir de cette année, toutes les ONG font également rapport au sujet des normes de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IATI). On attend de tous les acteurs de la politique belge de développement qu'ils communiquent davantage encore sur leurs résultats - leurs réussites comme leurs échecs - et qu'ils partagent activement ces connaissances.

Cliquez ici pour consulter l'Indice de transparence de l'aide 2018