Nouvelle identité visuelle pour la Coopération belge au développement après un vaste processus de réforme

Logo

 
La Coopération belge au développement arborera désormais sur le terrain un nouveau logo, une nouvelle identité visuelle et un nouveau mot d’ordre : « La Belgique, partenaire du développement ». Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo a dévoilé la nouvelle identité visuelle lors de la réception annuelle de Nouvel An de la Coopération belge au développement, en présence de 450 collaborateurs et partenaires de celle-ci.

La nouvelle identité visuelle vient couronner un vaste processus de réforme que la Coopération au développement a connu ces dernières années.

  1. Lancée le 1er janvier 2018, la nouvelle agence belge de développement Enabel est responsable de la coordination et de l’exécution de la politique belge de développement. Enabel dispose d’une autonomie par rapport à l’ancienne CTB et peut intervenir avec plus de flexibilité. Elle doit aussi produire plus de résultats.
     
  2. Le nombre de pays et organisations partenaires a été réduit en 2015 pour éviter le saupoudrage et accroître l’impact.
     
  3. Le secteur privé s’est vu confier un rôle plus important dans la politique belge de développement. Le capital de la Société belge d’investissement pour les pays en développement (BIO) s’ouvre cette année aux investisseurs privés, ce qui devrait élargir les sources de financement de la politique de développement. Cette évolution est en cours depuis un certain temps déjà au niveau international. Les entreprises belges et les organisations de la société civile coopèrent aussi plus étroitement par le biais de la Charte belge pour les Objectifs de développement durable.
     
  4. La coopération non gouvernementale a fait l’objet d’une réforme en 2016 pour instaurer plus de concentration et de synergie.
     
  5. La Belgique mise de plus en plus, dans sa politique internationale de développement, sur l’innovation (humanitaire) et le rôle de la numérisation comme levier du développement. Elle accorde aussi une place centrale aux droits humains, par exemple avec le lancement du mouvement « She Decides » pour la promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs des filles et des femmes.

Au travers de ces réformes, la Coopération belge au développement s’inscrit dans les dix-sept Objectifs de développement durable pour mettre en œuvre l’Agenda 2030 pour le développement durable, le programme de développement des Nations unies qui veut éradiquer l’extrême pauvreté d’ici 2030 et préserver notre planète. L’idée du partenariat est primordiale dans l’Agenda 2030 où à côté des pouvoirs publics, la société civile et le secteur privé jouent également un rôle de choix.

Le nouveau slogan “La Belgique, partenaire du développement” rejoint cette philosophie du partenariat, qui imprègne les Objectifs de développement durable, avec en renfort une nouvelle identité visuelle cohérente pour porter l’approche nouvelle de la Belgique sur le terrain

.