Réaction de Didier Reynders à l’annonce du Président du Burundi

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders salue l’annonce par le Président du Burundi, Pierre Nkurunziza, de la fin de son mandat en 2020. Le principe d’alternance démocratique est au cœur des Accords d’Arusha et de la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance.

Suite à cette annonce, la Belgique espère que les autorités burundaises pourront désormais s’atteler à l’ouverture de l’espace public et démocratique qui est indispensable en vue des élections de 2020. La Belgique plaide par conséquent pour la reprise du dialogue inclusif, sous l’égide de la région et dans l’esprit des accords d’Arusha. Le Ministre Reynders a décidé de dépêcher son Envoyé spécial pour la région des Grands Lacs au Burundi pour insister en ce sens.