Alexander De Croo affecte 7,6 millions d’euros d’aide humanitaire à l’Irak

Le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au Développement Alexander De Croo s’est rendu aujourd’hui à Mossoul avec le Commissaire européen à l’Aide humanitaire Stylianides. La ville irakienne a été aux mains de l’EI entre 2014 et 2017. La violence des conflits a fait fuir près d’un million de personnes de Mossoul, 400.000 ne sont toujours pas revenues. Le ministre De Croo a indiqué lors de sa visite que notre pays prévoyait cette année 7,6 millions d’euros d’aide humanitaire pour l’Irak.

La guerre contre l’EI en Irak a causé l’une des plus graves crises humanitaires au monde ces cinq dernières années. Près de six millions de personnes ont fui et 1,8 million de personnes sont toujours déplacées. L’Irak héberge aussi quelque 250.000 réfugiés de guerre syriens, surtout dans les zones kurdes.

Les besoins humanitaires dans les villes comme Mossoul sont particulièrement criants. La majorité des enfants ne sont plus scolarisés depuis des années. L’économie est en ruine et la pauvreté est deux fois plus élevée dans l’ancienne zone gérée par l’EI qu’ailleurs dans le pays. Les hôpitaux ont été détruits ou ne sont plus des endroits sûrs en raison des explosifs abandonnés. Bon nombre de personnes sont confrontées à de graves problèmes de santé mentale ou se remettent de violences sexuelles.

 
Plus de 40 millions d’euros

Le ministre De Croo a annoncé lors de sa visite à Mossoul que la Belgique affecterait cette année 7,6 millions d’euros à l’aide directe à l’Irak. Quatre millions iront au fonds humanitaire pour l’Irak du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), 1 million au Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), 1 million au Programme alimentaire mondial (PAM) et 1,6 million à Handicap International pour soutenir le retour des déplacés à Kirkouk. Cela porte la contribution humanitaire directe de la Belgique à l’Irak depuis le début de la lutte contre l’EI à 41,6 millions d’euros.

Outre ces aides humanitaires directes, notre pays a aussi libéré 23,25 millions de financement humanitaire pour alimenter les ressources générales du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), de l’UNHCR, du PAM et de l’OCHA. Chaque année, 26 millions d’euros de contributions humanitaires non réservées sont destinés à des fonds humanitaires mondiaux. La Commission européenne a affecté un total de 420 millions d’euros à l’aide humanitaire depuis 2015 via son organisation humanitaire ECHO en Irak. La part de la Belgique dans le budget d’ECHO est d’environ 4%.