Déclaration commune de la Belgique, du Danemark, de la Finlande, des Pays-Bas, de la Norvège et de la Suède sur l’adhésion à l’INSTEX

La Belgique, le Danemark, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas et la Suède attachent la plus haute importance à la préservation et à la mise en œuvre intégrale du Plan d'action global commun (PAGC) sur le programme nucléaire de l'Iran par toutes les parties concernées. L'accord nucléaire a été approuvé à l'unanimité par le Conseil de Sécurité des Nations Unies et constitue un instrument clé pour le régime mondial de non-prolifération ainsi qu'une contribution majeure à la stabilité dans la région.

Compte tenu du soutien continu de l'Europe en faveur de l'accord et des efforts en cours pour en mettre en œuvre la partie économique, et pour faciliter le commerce légitime entre l'Europe et l'Iran, nous sommes en passe de devenir actionnaires de l'Instrument de Soutien aux transactions commerciales (INSTEX) sous réserve de l'accomplissement des procédures nationales. L'INSTEX a été créé par la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni en janvier 2019.

Dans ce contexte, il est crucial que la République Islamique d'Iran revienne sans délai au plein respect des termes et dispositions de l'accord nucléaire.