La Belgique suit de près la situation d’Amaya Coppens

L’ambassade de Belgique à Panama City a officiellement contacté les autorités nicaraguayennes afin de s’enquérir de la situation d’Amaya Coppens, arrêtée dans la banlieue de Managua le 15 novembre. Notre ambassade veille à la soutenir via des contacts diplomatiques privilégiés sur place.

L’ avocat d’Amaya Coppens a pu contacter les autorités judiciaires. Amaya est actuellement interrogée sur un dossier d’intérêt national. Elle est détenue à l’Auxilio Judicial Nacional, centre de détention préventive de la police, pour une durée de 48h en principe.

La Belgique accorde la plus grande importance au respect de l’état de droit, des libertés fondamentales et de la société civile au Nicaragua, et rappelle les conclusions du Conseil de l’Union européenne du 14 octobre 2019.