Le Roi et la Reine en visite d’État en Corée du Sud du 25 au 28 mars - #BELKOR2019

State Visit to South Korea

Leurs Majestés le Roi et la Reine des Belges effectueront une visite d’État en République de Corée du 25 au 28 mars 2019. Ils mèneront une délégation de plus de 200 personnes : ministres, hauts responsables, CEOs, représentants d'institutions académiques et de médias belges. Séoul sera le lieu principal de toutes les activités prévues. Sa Majesté la Reine visitera également Songdo, un modèle de ville intelligente (smart City) ultraconnectée, à Incheon.

La Corée et la Belgique ont une longue histoire d'amitié et entretiennent de solides liens politiques et économiques, mais aussi académiques et culturels. Il s’agit de la 2e visite d’Etat de la Belgique en Corée. La 1ère visite d’Etat remonte à la visite du Roi Baudouin et de la Reine Fabiola en 1992. Deux ans après la mission économique belge menée par la princesse Astrid, cette visite offre une excellente occasion de renforcer encore les liens et de poursuivre l'excellente coopération entre nos 2 pays. Pendant quatre jours, la visite permettra des contacts officiels au plus haut niveau, le partage des connaissances et la promotion d'une coopération économique, académique et culturelle accrue.

Quelques moments marquants de la visite

  • Entretien avec le Président de la République de Corée, Moon Jae-in, à la ‘’Maison bleue’’.
  • Cérémonies commémoratives au Cimetière national et au Monument commémoratif de la guerre de Corée.
  • Rencontre avec le Président de l'Assemblée nationale de la République de Corée, Moon Hee-Sang, et inauguration d'une exposition avec des archives diplomatiques sur les relations entre la Belgique et la Corée.
  • Cérémonie à l'Hôtel de Ville où le Roi Philippe se verra offrir la citoyenneté d'honneur de la ville de Séoul.
  • Événements de promotion des investissements et du commerce sur les thèmes des sciences de la vie et de la santé, des villes intelligentes, les médias numériques, de la 4e révolution industrielle et d’autres sujets.
  • Multiples activités culturelles, académiques et sociales, avec un accent sur la durabilité, l'entrepreneuriat social, l'innovation et... le taekwondo !

1/ Liens politiques - Une amitié durable

La Corée et la Belgique ont établi des relations diplomatiques pour la première fois en 1901. Suspendues pendant quelques décennies durant l'occupation japonaise, les relations ont repris lorsque la Belgique fut l'une des premières nations à reconnaître le gouvernement sud-coréen après sa création en 1948. Les liens politiques entre nos deux pays reposent sur des valeurs que nous partageons telles que la paix, la démocratie, la liberté, les droits de l'homme ou encore la coopération internationale.

De 1951 à 1953, la Belgique a participé à la guerre de Corée au sein du Commandement des Nations Unies avec 3 171 volontaires, dont plus de 100 sont morts et près de 500 ont été blessés. Au cours de la visite d'État, Leurs Majestés rendront hommage à tous les patriotes et martyrs tombés pendant la guerre de Corée au Cimetière National et au Monument commémoratif de guerre de Corée.

Nos deux nations entretiennent une longue et véritable amitié. Au cours de la visite d'État, une exposition de quelques-unes des archives les plus importantes des relations diplomatiques entre les deux pays sera présentée à l'Assemblée nationale.

La Belgique soutient le dialogue de paix intercoréen en cours et félicite le Président Moon pour ses efforts visant à réduire la tension dans la péninsule coréenne. Toutefois, cela ne signifie pas que l'UE ou la Belgique, en tant que membre du Conseil de sécurité, soit favorable à un allègement des sanctions pour l'instant. Malheureusement, la Corée du Nord n'a pas encore pris de mesures concrètes pour parvenir à une dénucléarisation complète, irréversible et internationalement vérifiée.

II/ Liens économiques - Des partenaires commerciaux forts

Outre les échanges officiels de haut niveau, un autre objectif de la visite d'État est d'introduire nos entreprises sur le marché coréen innovant, de renforcer les liens existants et d'explorer de nouvelles opportunités économiques. Selon les dernières statistiques commerciales, la Corée du Sud est le 35e marché d'exportation de la Belgique, avec 1,6 milliard d'euros d'exportations. Elle est également le 25e fournisseur de la Belgique avec 2,5 milliards d'euros d'importations. Les principaux produits d'exportation de la Belgique vers la Corée du Sud sont : les produits chimiques, les plastiques, les machines et équipements de transport, et les produits alimentaires. Les importations en provenance de Corée du Sud à destination de la Belgique se composent principalement de matériel de transport, de métaux de base, de machines et de matières plastiques.

En termes d'investissement, nos liens sont également forts, avec plusieurs investissements belges importants en Corée. Solvay est présent en Corée depuis près de 45 ans et est le plus grand investisseur belge avec plus de 500 employés . Un autre gros investisseur est Umicore qui possède une usine de fabrication de batteries et un centre de R&D à Cheonan. En 2014, ABInBev a racheté la brasserie coréenne Oriental Brewery, et de nombreuses autres sociétés belges sont également actives en Corée.

De grandes entreprises coréennes (Hyundai, Samsung, KIA, Doosan et bien d'autres encore) ont également beaucoup investi en Belgique. Mobis Parts Europe distribue des pièces d'origine de Hyundai et Kia Motors de la Belgique vers le reste de l'Europe. Hyundai Heavy Industries Construction Equipment et LG ont leurs sièges européen et Benelux en Belgique. Par ailleurs, Kangstem Biotech conquiert le marché européen avec les produits de thérapie cellulaire de son unité de production belge et plusieurs sociétés coréennes ont ouvert un bureau de représentation à Bruxelles ou réalisé d'importants investissements immobiliers à Bruxelles.

L'innovation technologique est l'un des aspects clés de la coopération future entre les entreprises belges et coréennes. Les trois gouvernements régionaux (Flandre, Wallonie et Bruxelles), ainsi que quelques partenaires clés, organiseront plusieurs activités de promotion des investissements et du commerce dans des secteurs innovants tels que les sciences de la vie et de la santé, les villes intelligentes, les médias numériques et la 4e révolution industrielle.

III/ Échanges académiques, culturels et interpersonnels

Nos deux pays sont réputés pour leurs excellentes universités et instituts de recherche innovants. De plus en plus d'étudiants belges s'orientent vers les universités coréennes grâce à des programmes d'échange. Les institutions belges sont, à leur tour, de plus en plus intéressées à attirer des étudiants et des chercheurs coréens en Belgique. L’ambassade de Belgique à Séoul reçoit chaque année environ 150 demandes de visas étudiants. En 2014, le Campus Global de l'Université de Gand (GUGC), le premier campus européen en Corée, a démarré avec trois bacheliers en sciences de la vie.

La délégation académique qui accompagne Leurs Majestés le Roi et la Reine lors de leur visite officielle aura l'occasion de rencontrer les universités partenaires coréennes lors d'un petit déjeuner académique de haut niveau. En outre, ils assisteront à une conférence conjointe coréenne et belge sur l'intelligence artificielle dans le secteur de la santé, organisée sur le campus de l'Université nationale de Séoul.

Leurs Majestés ont également réservé beaucoup de temps pour la culture. Les échanges culturels entre la Corée et la Belgique sont très fréquents dans tous les domaines artistiques. En ce qui concerne la musique classique, le Concours Musical International Reine Élisabeth de Bruxelles est considéré comme l'un des plus prestigieux concours de musique classique au monde. Sa Majesté la Reine, qui est présidente d'honneur de ce concours annuel, rendra visite à l'Université nationale des arts de Corée, qui compte de nombreux anciens élèves ayant obtenu des résultats exceptionnels, récemment encore avec la soprano Sumi Hwang et le violoniste Ji Young Lim qui ont remporté la première place en 2014 et 2015 respectivement.

Tout au long de leur visite, Leurs Majestés rendront, à plusieurs reprises, hommage à la riche histoire culturelle de la Corée. Le premier jour, ils visiteront le Musée du meuble, où ils participeront à une cérémonie traditionnelle du thé coréenne. Plus tard au cours la visite, le Roi assistera à une démonstration unique de taekwondo à Kukkiwon, le siège mondial du Taekwondo.

Au terme de la visite d’État, Leurs Majestés ouvriront officiellement le Belgian Life Festival, où les Coréens pourront découvrir pendant trois jours la Belgique : diamants, bières, viandes et concerts d'artistes belges.

La communauté belge en Corée du Sud est estimée entre 400 et 500 personnes. La grande majorité des Belges vivent à Séoul et dans la province de Gyeonggi. Au cours de leur visite, Leurs Majestés rencontreront plusieurs résidents belges en Corée. L'une d'entre elles est Marie-Hélène Brasseur qui travaille comme médecin à la clinique Jeon Jin Sang de Séoul où, avec son équipe, elle a fondé l'une des toutes premières unités de soins palliatifs en Corée.

IV/ Défis mondiaux communs

Sa Majesté le Roi a toujours montré un intérêt particulier pour la croissance inclusive. C'est pourquoi, au cours de la visite d'État, il accordera une attention particulière à l'esprit d'entreprise social et innovant. Il mènera la discussion entre les start-ups et les acteurs du changement coréens et belges dans les locaux de Root Impact.

En tant que Défenseur des Objectifs de développement durable de l'ONU, Sa Majesté la Reine rencontrera l'ancien Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et des représentants officiels pour en savoir plus sur les efforts de la Corée pour promouvoir les Objectifs de développement durable. Elle visitera la ville intelligente de Songdo et discutera du changement climatique avec les jeunes ambassadeurs coréens de l'UNICEF.

Le programme complet et toutes les informations utiles concernant la visite d'État sont disponibles sur le site Internet www.belgianstatevisit.be. Tout au long de la visite, le programme peut être suivi sur les médias sociaux avec le hashtag #BELKOR2019.