Visite d’État au Grand-Duché de Luxembourg du 15 au 17 octobre - #BELUX2019

Leurs Majestés le Roi et la Reine de Belgique effectueront une visite d’État au Grand-Duché du Luxembourg, du 15 au 17 octobre 2019. Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères et de la Défense Didier Reynders les accompagnera, ainsi que les Ministres-Présidents des Régions et des Communautés et une délégation de 200 personnes : hauts fonctionnaires, PDG, représentants des institutions universitaires et des médias belges. La plupart des activités se dérouleront à Luxembourg-Ville, mais les trois régions du Nord, du Sud et de l'Ouest du Grand-Duché seront également visitées.

La Belgique et le Luxembourg entretiennent depuis longtemps une relation d’amitié très étroite et des liens politiques, économiques, académiques et culturels très forts. La visite d'État est donc l'occasion d'illustrer cette grande complémentarité et de donner encore plus de force à ces relations étroites. La dernière visite d’État remonte à mars 1994, date à laquelle le Roi Albert II et la Reine Paola s’étaient rendus au Grand-Duché. Le Roi Philippe et la Reine Mathilde ont eux-mêmes effectué leur première visite officielle au Luxembourg en décembre 2013.

Pendant trois jours, des contacts politiques seront établis au plus haut niveau, des informations seront partagées et la coopération économique, universitaire et culturelle sera encouragée. Du côté belge, pour un certain nombre de nouveaux Ministres-présidents, ce sera aussi la première Visite d’Etat.

 

Quelques moments marquants de la visite :

  • Cérémonie d'accueil officielle au Palais Grand-Ducal
  • Entretiens avec le Premier ministre Xavier Bettel, le ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn et le président de la Chambre des députés Fernand Etgen.
  • Cérémonie commémorative au Monument National de Solidarité luxembourgeoise.
  • Promenade du couple royal dans le centre de Luxembourg-Ville et contact avec la communauté belge, suivi d'une session académique à la mairie.
  • Visite du centre militaire de Diekirch
  • Evénements de promotion des investissements et du commerce dans le cadre de la coopération dans les domaines de l'espace, de la technologie et de l'éco-construction.
  • Diverses activités culturelles, académiques et sociales axées sur l'innovation médicale, les nouvelles formes d'apprentissage, la coopération audiovisuelle et l'histoire de la communauté germanophone en Belgique.

 

I/ Des partenaires historiques sur la scène internationale

La Belgique et le Luxembourg entretiennent des liens historiques très forts, qui ont été confirmés à plusieurs reprises depuis le début du XXe siècle par des accords de rapprochement, comme l'Union économique belgo-luxembourgeoise (UEBL) en 1921, qui ont finalement conduit à une coopération renforcée avec la création du Benelux (1948).

Ensemble, la Belgique et le Luxembourg ont souvent été à l’origine de nombreuses institutions internationales et de développements supplémentaires au sein des structures internationales : Conseil de l'Europe, UE, OTAN, ONU, etc. Sur la scène internationale, la Belgique et le Luxembourg défendent les valeurs communes que sont la démocratie, la liberté, les droits de l'homme et la coopération internationale. Les deux pays sont de fervents défenseurs du multilatéralisme, porté par le système des Nations-Unies, et d'un fort engagement européen.
 

II/ Des liens (familiaux) spéciaux

Plus encore que sa proximité géographique, il existe un lien particulier de « fraternité » entre la Belgique et le Luxembourg. Ceci est, bien entendu, dû à une histoire partagée et aux liens familiaux entre les deux maisons royales. En 1954, le Grand-Duc Jan épousa la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique, sœur aînée du roi Baudouin et d'Albert II. En 2012, on a célébré le mariage entre l'héritier présomptif Guillaume et la comtesse belge Stéphanie de Lannoy.

En outre, il existe entre les deux pays un ensemble de valeurs communes qui se traduit dans les interactions politiques, économiques et sociales ainsi que dans la vie quotidienne. Au fil des années, la Belgique et le Luxembourg sont devenus des partenaires privilégiés, résolument modernes et inclusifs, centrés sur les secteurs économiques du futur (digitalisation, durabilité, etc.) et une vision commune de l'évolution de la société (genre, non-discrimination, etc.).

Cela a conduit à d’étroites interactions entre nos autorités politiques à tous les niveaux qui se poursuivent au niveau administratif, où de nombreuses synergies ont été créées dans différents secteurs, allant de la coopération policière à la formation professionnelle,...

Par exemple, les officiers luxembourgeois sont formés à l'Ecole royale militaire de Bruxelles, mais la coopération militaire perdure également par l'achat d'équipements, des opérations communes sur le terrain (Sahel) et l'utilisation des camps d'entraînement belges par l'armée luxembourgeoise.

Outre la famille royale, de nombreux autres compatriotes ont également un lien (familial) particulier avec le Luxembourg. Par exemple, 24.000 Belges (3% de la population totale au Luxembourg) sont enregistrés à notre ambassade et quelque 46.000 compatriotes traversent chaque jour la frontière pour travailler au Luxembourg. La présence de cette importante communauté belge et les nombreux mariages mixtes favorisent un fort sentiment de communauté entre les deux pays.
 

III/ Des lieux économiques – des partenaires commerciaux importants

La visite d'État vise non seulement à renforcer les contacts politiques et familiaux, mais aussi à promouvoir l'enrichissement économique mutuel, à renforcer encore davantage les liens existants et à découvrir de nouvelles perspectives économiques. Selon les dernières statistiques commerciales, le Luxembourg est le 11ème marché d'exportation de la Belgique, avec une valeur à l'exportation de 6,4 milliards d'euros, soit 1,7% de nos exportations totales. Le Luxembourg est également le trentième fournisseur de la Belgique avec une valeur à l'importation de 2,1 milliards d'euros, soit 0,6% de nos importations totales.

Les principaux produits que la Belgique exporte vers le Luxembourg sont les produits minéraux, le matériel de transport ainsi que les matières plastiques. Pour sa part, le Luxembourg exporte principalement des instruments d'optique, des métaux et des produits chimiques.

Les entrepreneurs belges sont très satisfaits du climat d'investissement au Luxembourg. Les secteurs de l'industrie et de la construction (Besix, DEME, etc.) sont en effet très présents sur le marché luxembourgeois et il en est de même pour le secteur financier avec des acteurs tels que Degroof Petercam, Delen, Keytrade, etc. Le secteur belge de la distribution (Delhaize, Colruyt, etc.) et des télécommunications (Telindus) se dirige également vers le Luxembourg. Les investisseurs luxembourgeois bien connus en Belgique sont Arcelor Mittal et SES (Société Européenne des Satellites).

L'innovation technologique est l'un des aspects les plus importants de la coopération future entre les entreprises belges et luxembourgeoises. Les trois régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles), avec un certain nombre de partenaires clés, organiseront plusieurs activités de promotion des investissements et du commerce dans des secteurs innovants tels que la technologie, l'espace et l'éco-construction.

Le Luxembourg a l'un des niveaux de vie les plus élevés au monde, en partie grâce à une politique très efficace de diversification de la sidérurgie vers le secteur financier dans les années 70 et maintenant grâce aux TIC (fintech), à la logistique, aux sciences sanitaires et aux technologies environnementales. Des domaines dans lesquels la Belgique est aussi active et où on peut réaliser des synergies.
 

IV/ Des échanges académiques, culturels et personnels

Traditionnellement, les universités et les écoles supérieures belges accueillent un grand nombre d'étudiants luxembourgeois. En 2016, plus de 7.000 Luxembourgeois ont étudié en Belgique, principalement en économie, sciences et ingénierie. Ceci, bien sûr, crée des liens à vie entre ces étudiants et notre pays.

En outre, il existe également une intense coopération entre les universités belges et l'Université du Luxembourg (Uni.lu). De nombreux accords ont été conclus concernant les échanges d'étudiants, de chercheurs et de projets universitaires. Une importante délégation académique participe également à cette visite d'Etat, et de nombreux contacts et séminaires sur l'innovation médicale et les nouvelles formes d'apprentissage sont organisés.

Dans le domaine culturel, l'accent est mis sur le secteur audiovisuel, où la coopération déjà fructueuse sera encore renforcée à l'avenir.
 

V/ Travailler ensemble face aux défis de demain

En ces temps de tensions internationales qui remettent en question le multilatéralisme et les grands équilibres politiques qui en ont découlé, cette visite d'État est l'occasion de souligner notre engagement commun en faveur de la coopération internationale pour le bénéfice des générations futures.

La Belgique et le Luxembourg sont confrontés aux mêmes défis pour se préparer à la quatrième révolution industrielle : digitalisation, durabilité, énergies renouvelables, économie circulaire, formation aux métiers de demain, etc.

Tous des défis, dominant l’actualité dans leurs pays, dont parleront les partenaires belges et luxembourgeois et sur lesquels ils travailleront ensemble pour trouver des solutions créatives, partager les meilleures pratiques et donner ainsi une impulsion supplémentaire à la coopération bilatérale.

 
Le programme complet et toutes les informations utiles concernant la visite d'État sont disponibles sur le site Internet www.belgianstatevisit.be. Tout au long de la visite, le programme peut être suivi sur les médias sociaux avec le hashtag #BELUX2019.