Création d’une réserve d’experts contractuels en gestion civile des crises - Appel à candidatures

 
Poser votre candidature jusqu’au 26 mars 2020 inclus
en cliquant ici.

 
Contexte

Dans le cadre de sa politique étrangère, la Belgique attache une grande importance à la gestion des crises externes par la mobilisation de moyens civils. La gestion civile des crises vise à stabiliser et/ou empêcher la détérioration d’une situation de conflit ou de crise par des actions non militaires.

Concrètement, la Belgique détache pour une durée maximale de 2 ans des experts, qui sur la base de leur  compétence professionnelle et de leur expérience sont en mesure de contribuer à de telles missions dans des situations souvent complexes. Nous apportons ainsi notre contribution à ces pays en situation de crise ou de post-conflit pour qu’ils soient en mesure, à l’avenir, d’y faire face  de manière indépendante. Parallèlement, la Belgique contribue à la protection et à la promotion de l’ordre international fondé sur l’État de droit et de la sécurité mondiale.

Ces missions englobent des contributions à des missions civiles sous le drapeau de l’UE ou de l’OSCE ainsi qu’à des missions dans le cadre de l’OTAN et de l’ONU. Les experts peuvent travailler dans un large éventail de domaines d'expertise tels que la prévention et la gestion des conflits, la consolidation de l'État de droit et la justice transitionnelle, la lutte contre le terrorisme, la gestion des frontières, l'égalité des sexes ou les droits de l'homme. 

Les experts chargés de ces missions proviennent en partie de services publics tels que le SPF Justice, la police fédérale, les douanes et le SPF Affaires étrangères. Ce dernier peut également détacher des experts « externes », c'est-à-dire des experts disposant d’un profil pertinent et n’appartenant pas à un service public.

Pour faire partie de cette réserve d'experts en tant que personne externe, vous devez participer à une procédure de sélection spécifique organisée par le SELOR. Toute personne qui réussira cette procédure sera placée sur la liste de réserve d’« experts contractuels en gestion civile des crises » et pourra être invitée à suivre la formation préparatoire générique en gestion civile des crises.

 
Profils recherchés

Nous recherchons des experts disposant d’une formation et d’un parcours professionnel adaptés à l'exécution du mandat d’une mission de gestion civile des crises :

  • Consolidation de l'État de droit, justice transitionnelle, réforme du secteur judiciaire
  • Réforme du secteur de la sécurité
  • Monitoring (trêve, accord de paix,...)
  • Intégration de la dimension du genre/Résolution AGNU 1325 concernant les femmes, la paix et la sécurité
  • Médiation
  • Lutte contre le terrorisme
  • Communication stratégique
  • Migration (gestion des frontières, trafic des êtres humains)
  • Cybersécurité et/ou cybercriminalité
  • Processus politico-administratifs (bonne gouvernance)
  • Droits de l'homme
  • Système carcéral
  • Gestion intégrée des frontières
  • Conseillers politiques

Nous recherchons également des profils plus généraux :

  • Gestion de projet
  • Planification et évaluation
  • Établissement de rapports
  • Communication
  • Analystes
  • Sécurité
  • Gestion des ressources humaines
  • Organisation logistique
  • Achats/marchés publics

 
Exigences générales

Le détachement dans le cadre de la gestion civile des crises est d'une durée minimale d'un an. Les candidats doivent donc être prêts à être déployés dans une mission « non‑family » pendant une telle période. Vous travaillerez dans une zone de crise, qui peut impliquer un risque de sécurité élevée et/ou des conditions de vie difficile. Une bonne santé physique et mentale est essentielle.

Toutes les missions utilisent l'anglais comme langue de communication. Une bonne connaissance de cette langue est donc requise. Dans certaines missions en Afrique francophone, cette exigence s'applique également à la connaissance du français.

La connaissance de l'arabe ou du russe constitue également un atout pour certaines missions.

Qualifications requises

  • Diplôme de licencier reconnu et délivré par les universités et les établissements d'enseignement supérieur belges de type long, pour autant que les études aient duré au moins quatre ans, ou par une commission d'examen instituée par l'État ou l'une des Communautés.
  • Master délivré par une université ou un établissement d'enseignement supérieur après un programme de master du 2cycle d'au moins 60 crédits.
  • Certificat délivré aux lauréats de l'École royale militaire habilités à porter le titre d'ingénieur civil ou de licencié/master.

Expérience professionnelle

Au moins trois ans d’expérience dans l’un des domaines pertinents mentionnés ci-dessus dans les profils recherchés.

 
Comment postuler

Si vous pensez remplir les conditions, nous vous invitons à participer à l’examen de sélection du SELOR pour la création d’une réserve d’« experts contractuels en gestion civile des crises ».

Vous pouvez poser votre candidature jusqu’au 26 mars 2020 inclus en cliquant ici.

 
Procédure de sélection

Les candidats satisfaisant aux conditions seront invités à un entretien de sélection. Dans le cas où plus de 30 candidats rempliraient les conditions, l’entretien sera précédé d’un test sur ordinateur. Seuls les 30 candidats les mieux classés seront invités à un entretien. Toute personne ayant réussi l'entretien de sélection sera admise dans la réserve.  

Veuillez noter que pour pouvoir être effectivement proposé pour une fonction, vous devez d'abord suivre un cours de formation générique en gestion civile des crises (Civilian crisis management training). Vous serez inscrit à cette formation en fonction des places disponibles et des possibilités de déploiement à court terme.