La communication de crise des Affaires étrangères reconnue internationalement

Dans une étude sur la communication numérique des « dirigeants internationaux » publiée aujourd’hui par Twiplomacy, le SPF Affaires étrangères de Belgique marque des points avec son «centre de crise en ligne» et le groupe Facebook #BelgesSolidaires #BelgenVoorElkaar #BelgierFürEinander. Ces deux plateformes ont été mises sur pied pour venir en aide aux Belges bloqués à l'étranger.

La pandémie mondiale de Covid-19 affecte de nombreuses facettes de nos vies, y compris le volet lié à la communication numérique : nous sommes nombreux à rechercher sur les réseaux sociaux des informations, des conseils rassurants ou encore un coup de main.

Cette évolution n'a pas échappé à l'attention du SPF Affaires étrangères qui, en complément son centre de crise téléphonique, a mis en place toute une équipe de collaborateurs pour répondre 24h/24 à plusieurs milliers de questions posées sur Facebook par des compatriotes bloqués à l'étranger. A Bruxelles et depuis nos postes diplomatiques à l’étranger, des informations ont pu être relayées en temps réel à des voyageurs belges bloqués via Facebook Messenger.

Confrontés à l'annulation de vols réguliers, à la fermeture des espaces aériens et aéroports et à la mise en œuvre d’autres mesures restrictives très strictes dans des zones parfois reculées, de nombreux compatriotes ont été amenés à rester à l'étranger plus longtemps que prévu. Les Affaires étrangères ont alors décidé de créer le groupe Facebook #BelgesSolidaires #BelgenVoorElkaar #BelgierFürEinander. L’objectif de ce forum ? Rassembler à l’attention des voyageurs bloqués des astuces et conseils de Belges résidant en permanence à l'étranger. En un rien de temps, ce groupe d’entraide comptait plus de 7 000 membres. Des centaines de publications spontanées, couvrant plus de 50 pays, ont mis en avant des solutions pratiques (temporaires). "Voilà un moyen très efficace de se connecter aux citoyens, d’écouter leurs demandes et de communiquer avec eux : il s’agit d’un exemple à suivre pour les autres ministères et gouvernements étrangers", a déclaré Twiplomacy.

Pour le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin, ceci est une reconnaissance des efforts ininterrompus de son administration, tant à Bruxelles que dans les 118 postes diplomatiques et consulaires, où les mots « service public » prennent tout leur sens, et ce, 24 heures sur 24.

Bien entendu, le SPF Affaires étrangères poursuit ses efforts pour ramener nos compatriotes à la maison. Ces dernières semaines, plus de 30 vols spéciaux ont été organisés par la Belgique, permettant le rapatriement de plus de 7000 Belges. En outre, près de 2000 Belges ont pu rentrer en Belgique via d'autres capitales européennes, grâce au mécanisme de solidarité de l'Union européenne. Et inversement, bon nombre de citoyens d'autres États membres de l'UE ont aussi pu rentrer chez eux en faisant d’abord escale à Bruxelles.

Twiplomacy est la référence mondiale dans le domaine de la communication politique et diplomatique numérique. Vous pouvez lire l'étude complète ici: https://twiplomacy.com/blog/world-leaders-on-facebook-2020/.