Le ministre Philippe Goffin annonce une aide humanitaire de 24,7 millions d’euros pour la Syrie

Le ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin, se réjouit du fait que la « Conférence de Bruxelles sur le soutien de l'avenir de la Syrie et de la région », qui s'est déroulée aujourd’hui (30 juin 2020) par vidéoconférence, ait attiré l'attention sur la situation humanitaire difficile de la population syrienne, tout en appelant à franchir de nouvelles étapes en vue de parvenir à une solution politique au conflit en Syrie.

Ces deux éléments étaient également au cœur du message communiqué par le ministre Goffin, lors de cette conférence, au nom de la Belgique. Notre pays a annoncé une aide humanitaire de 24,7 millions d'euros pour 2020, qui sera utilisée pour financer des projets en Syrie et dans les pays voisins de la Syrie. Le ministre Goffin a également souligné la nécessité de renouveler avant la date limite du 10 juillet la résolution « cross-border » du Conseil de sécurité de l'ONU, qui permet de fournir une aide humanitaire transfrontalière. Le ministre Goffin a souligné que "la Belgique et l'Allemagne, en tant que membres du Conseil de sécurité des Nations unies, poursuivent leurs efforts dans ce domaine. Un total de 6,9 ​​milliards d'euros d'aide humanitaire pour la Syrie a été provisoirement annoncé par les participants à la conférence."

En outre, le ministre Goffin a rappelé la nécessité de mettre en place un processus politique, à commencer par la convocation - dès que possible - du Comité constitutionnel. « Dans ce processus politique et dans une Syrie démocratique à venir, la Belgique considère que la société civile et les femmes joueront un rôle essentiel. »

Le ministre Goffin a également attiré l'attention sur la lutte contre l'impunité, une priorité de la diplomatie belge, qui a été renforcée par notre soutien à la campagne #justicematterssyria et à l'événement parallèle "Ensuring Accountability and Civilian Protection in Syria", organisé le vendredi 26 juin en collaboration avec les États-Unis et l'Italie. Le lundi 29 juin, en marge de la conférence, la Belgique a aussi organisé un événement centré sur «Les enfants en temps de conflit armé ».

Cette quatrième conférence de donateurs pour l’avenir de la Syrie a été organisée par l'Union européenne en coopération avec les Nations Unies, et témoigne une fois encore de l'importance de Bruxelles en tant que capitale de l'Union européenne et de lieu de rencontre diplomatique pour la communauté internationale.