Le Ministre Goffin rend hommage aux casques bleus et au rôle clé des femmes dans le maintien de la paix

C’est aujourd’hui la Journée internationale des Casques bleus. Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense Philippe Goffin souhaite rendre un hommage appuyé aux plus de 95.000 hommes et femmes, qui servent avec dévouement sous le drapeau de l’ONU dans les treize opérations de maintien de la paix déployées à travers le monde.

Le ministre salue la mémoire de plus de 3.900 Casques bleus qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur mission depuis 1948, dont 102 hommes et femmes en 2019.

Cette année, les Casques bleus sont confrontés à des défis et menaces sans précédent, et comme la plupart d’entre nous à travers le monde, ils doivent faire face à la pandémie de COVID-19 et protéger les populations civiles dans les pays où ils sont déployés. Malgré les risques que pose l’épidémie, ils continuent d’accomplir leur mission avec courage et abnégation, en soutien des gouvernements et des populations locales.

Philippe Goffin tient à rappeler l’engagement pris par l’ensemble des pays membres de l’Union européenne, dont la Belgique, à poursuivre le déploiement de leurs contingents dans les missions onusiennes pendant la crise COVID-19.

La Journée internationale 2020 met en lumière le rôle des femmes sous le thème « Les femmes dans le maintien de la paix : une clef pour la paix » afin de célébrer le 20e anniversaire de l’adoption de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité.

Pour Philippe Goffin « les femmes Casques bleus apportent une contribution inestimable au maintien de la paix. Elles permettent d’améliorer l’efficacité des missions, ont un plus grand accès aux communautés locales, en particulier aux femmes et aux filles, et permettent de cette façon une meilleure promotion des droits humains et de la protection des civils ». Selon le ministre, « les femmes casques bleus encouragent aussi une participation significative des femmes aux processus de paix et de décision politique ce qui, au final, produit des accords de paix plus inclusifs, plus solides et plus durables ».

Dans le cadre de son mandat au Conseil de sécurité des Nations Unies en 2019-2020 et de son Plan d’Action National « Femmes, Paix, Sécurité », la Belgique accorde une attention particulière au « mainstreaming » de la dimension genre dans le travail du Conseil de sécurité et dans ses décisions, en particulier les mandats des opérations de maintien de la paix.

La Belgique déploie près d’une centaine de militaires au Mali dans le cadre de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) et au sein de la European Union Training Mission (EUTM-Mali).