Le Ministre Goffin attire l’attention sur la situation des enfants dans le conflit en Syrie

Les 29 et 30 juin, l'Union européenne organise la quatrième Conférence de Bruxelles sur le soutien pour l'avenir de la Syrie et de la région. La Belgique participe également à cette réunion, qui rassemble toutes les parties prenantes en vue d’aborder la situation de manière utile. L'objectif est de soutenir l’ONU dans les efforts entrepris en vue de parvenir à une solution politique globale, et de mobiliser des ressources pour les citoyens syriens et les pays voisins de la Syrie accueillant des réfugiés syriens. La réunion sera également l'occasion de mettre en place un dialogue important avec les acteurs de la société civile.

A l'occasion de la conférence, la Belgique organise aujourd'hui une table ronde sur les violations des droits de l'enfant en Syrie. «Après plus de neuf ans de conflit violent, la situation des enfants en Syrie est carrément dramatique », a déclaré le ministre Goffin. "Malheureusement, aucun enfant n'échappe à l'impact négatif de la crise. Plus encore que les autres civils touchés, les enfants subissent les conséquences graves de la violence continue. Ils meurent lors de raids aériens ou au contact de mines, ils sont laissés pour compte, leurs écoles sont bombardées et l'accès à l'aide humanitaire leur est refusé. Les risques supplémentaires de malnutrition et d'insécurité alimentaire sont exacerbés par les conséquences de la pandémie de COVID-19. Nous devons continuer à travailler ensemble et à prendre des mesures ciblées pour remédier à cette situation insoutenable ».

Notre pays invite la Commission d'enquête internationale indépendante des Nations Unies sur la République arabe syrienne à expliquer les défis par le biais de Hanny MEGALLY, membre de cette commission d'enquête. Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), qui s'engage pour le bien-être des enfants, fera également des recommandations visant à mieux protéger les enfants en Syrie. Javier AGUILAR et Tania McBRIDE prendront tous deux la parole au nom de l'UNICEF. La Belgique entend publier, de concert avec Ezequiel HEFFES, du médiateur humanitaire non gouvernemental Geneva Call, des recommandations visant à améliorer l'accès humanitaire aux civils, en particulier les enfants.

La table ronde est en ligne avec l’engagement permanent de la politique étrangère belge dans ce domaine. Notre pays s'engage depuis des années pour la protection des enfants dans les conflits armés. La Belgique y contribue en soutenant financièrement l'UNICEF.

En juillet 2019, sous présidence belge, le Groupe de travail du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le Sort des Enfants en Temps de Conflit Armé a adopté des conclusions sur la situation des enfants en Syrie. Le Conseil de sécurité a unanimement condamné les parties se rendant coupables de violations des droits de l'enfant. Notre pays a également dirigé les négociations sur les recommandations visant à prévenir de telles violations. De plus, la Belgique et l'Allemagne travaillent au sein du Conseil de sécurité pour conclure des accords sur la fourniture d'une aide humanitaire transfrontalière dont dépendent actuellement des millions de citoyens syriens.