Le Ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin participe à un débat de haut niveau du Conseil de sécurité de l'ONU sur le thème “Maintien de la paix et de la sécurité internationales: gouvernance mondiale après la pandémie de COVID-19”

Le Ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin participe aujourd’hui à un débat de haut niveau du Conseil de sécurité des Nations unies sur le thème « Gouvernance mondiale après la pandémie de COVID-19 ».

La pandémie a eu – et continue - d’avoir des conséquences sanitaires, sociales, économiques et humanitaires majeures dans le monde entier. Une attention particulière doit ainsi être accordée aux personnes vulnérables, qu’il s’agisse des enfants, des femmes, des migrants et encore des personnes vivant dans des zones de conflit, la pandémie ayant eu sur ceux-ci un impact disproportionné.

Le Ministre Goffin soulignera l'importance que la Belgique attache à une approche multilatérale de la lutte contre la COVID19, soulignant à cet égard le rôle central joué par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La Belgique renouvellera son soutien à l’appel à un cessez-le-feu mondial lancé par le Secrétaire Général des Nations unies et aux autres initiatives pour faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19.

« En cette année de son 75e anniversaire, les défis mondiaux auxquels notre monde est confronté - conflits, pauvreté, changement climatique, catastrophes naturelles, et maintenant la COVID-19 - nous rappellent brutalement la véritable "raison d'être" des Nations unies, et la simple et évidente nécessité d'une coopération multilatérale renforcée. Celle-ci doit être fondée sur la confiance et la volonté politique, alimentée par notre respect mutuel des principes et des valeurs de la coopération multilatérale, accélérée par des approches novatrices ».

Le virus et la crise sanitaire qui en découlent ont également eu des conséquences sur l'organisation des Nations unies elle-même, notamment en termes de prise de décision au sein du Conseil de sécurité de l'ONU ou de déploiement des opérations de maintien de la paix. Bien que la plupart de ces opérations aient fait preuve de beaucoup de flexibilité et d’ingéniosité pour continuer à mener à bien leurs mandats malgré toutes les restrictions imposées par la COVID19, le Conseil de Sécurité devra se pencher sur leur adaptabilité.

Ce débat pourra être suivi en direct à partir de 14h30 (heure belge) sur : http://webtv.un.org/