Philippe Goffin salue le compromis sur l’aide humanitaire au peuple syrien

Le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense Philippe Goffin salue le renouvellement du mécanisme “cross-border” visant à apporter une aide humanitaire au peuple syrien.

Quatre millions de Syriens dépendent à l’heure actuelle de cette aide humanitaire transfrontalière. Ces derniers mois, la Belgique et l’Allemagne, - et le Kuwait jusque fin décembre 2019 - se sont fortement engagés en vue de prolonger la résolution du Conseil de Sécurité qui rend cette aide humanitaire possible.

La Belgique constate, non sans soulagement, que les multiples consultations entreprises en toute transparence avec les membres du Conseil de sécurité et les pays limitrophes de la Syrie ont débouché sur un compromis in extremis. Ce compromis permet de maintenir – hélas sous une forme réduite – l’assistance en place pour les six mois à venir, dans les zones de Syrie où les besoins les plus aigus se font sentir.

Vu le caractère purement humanitaire de cette résolution, la Belgique et l’Allemagne avaient espéré, et œuvré à, un résultat plus ambitieux ; mais en l’absence de résolution, l’aide humanitaire transfrontalière à la population syrienne risquait d’être totalement interrompue dès demain. Or, il est crucial que l’assistance humanitaire continue à atteindre le nord-est de la Syrie. Il appartient maintenant aux différents acteurs sur place de prendre leurs responsabilités.