Srebrenica : le Ministre Goffin commémore le 25e anniversaire du début du génocide

Ce 11 juillet 2020 marque les 25 ans du début du génocide de Srebrenica. C’est en effet le 11 juillet 1995 que la ville de Srebrenica est tombée dans les mains des forces bosno-serbes dirigées par le général Ratko Mladic. Dans les jours qui ont suivi, celles-ci ont enlevé et assassiné, en moins d’une semaine, plus de 8000 personnes, principalement des hommes et des adolescents, simplement parce qu’ils étaient bosniaques.

Comme l’a souligné aujourd’hui le Ministre des Affaires étrangères et de la Défense M. Philippe Goffin dans le message vidéo qui a été diffusé lors de la cérémonie de commémoration au mémorial de Potočari, il est primordial, pour ne plus jamais revivre cette tragédie, de ne jamais oublier ce qui s’est passé il y a 25 ans à Srebrenica. Il est aussi indispensable d’appeler les faits par leur nom : ce crime constitue bel et bien un génocide, comme l’a établi de manière incontestable le Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie. Afin d’éviter que le passé ne se répète, il est donc indispensable de dénoncer clairement les propos de ceux qui tentent de nier ou de minimiser le génocide de Srebrenica.

Le Ministre Goffin a également rappelé qu’il n’y aura pas de réconciliation sans justice, et qu’il est donc plus que jamais nécessaire de poursuivre la lutte contre l’impunité. Le Mécanisme appelé à exercer les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux internationaux doit par conséquent poursuivre son travail, et le Ministre se réjouit à cet égard de l’adoption par le Conseil de sécurité des Nations Unies, ce 25 juin 2020, de la résolution 2529 reconduisant pour deux ans M. Serge Brammertz dans ses fonctions de Procureur de ce Mécanisme.

La réconciliation par la justice et la pleine reconnaissance du passé : c’est sur ces principes fondamentaux que l’Union européenne a été construite après la guerre. Le Ministre a donc rappelé que c’est en reconnaissant le génocide de Srebrenica et en traduisant tous ses auteurs en justice qu’une réconciliation authentique et durable pourra s’établir dans la région.

Le génocide de Srebrenica montre enfin vers quels crimes mènent les idéologies nationalistes, et nous rappelle la nécessité de continuer à lutter, plus que jamais, contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les autres formes de haine, d'intolérance et de discrimination.

Nous travaillons actuellement au renouvellement de notre site web. Afin de mieux savoir qui consulte notre site et quelles informations il ou elle recherche, nous vous demandons de remplir ce court questionnaire. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps. Nous vous remercions d’avance de votre coopération.

Vous pouvez trouver le questionnaire ici : https://qlite.az1.qualtrics.com/jfe/form/SV_4VdkGChG6BNcVXD

Si nécessaire, vous pouvez changer la langue du questionnaire en haut à droite.