La Belgique occupera la présidence du Benelux pour un an

Logo présidence belge du Benelux 2021

 
En ce mois de janvier 2021, la Belgique prend la présidence du Benelux pour un an. La Vice-première ministre et ministre des affaires étrangères Sophie Wilmès devait présenter les priorités de cette présidence lors d'une cérémonie à Bruxelles avec ses homologues néerlandais et Luxembourgeois, MM. Stef Blok et Jean Asselborn, mais étant donné l'évolution sanitaire et l'émergence de nouveaux variants du Coronavirus, cette rencontre a été annulée

Les priorités de cette présidence belge seront le renforcement du marché intérieur, la durabilité (en matière d’économie, d’énergie et de mobilité) et la sécurité (notamment la lutte contre le crime transfrontalier et le radicalisme). Ces priorités sont orientées vers des résultats tangibles pour les citoyens et pour les entreprises. Elles s’inscrivent dans le plan de travail annuel 2021 et dans le programme pluriannuel 2021-2024 de l’Union Benelux. La Belgique appliquera pleinement, au cours de sa présidence, les principes de continuité et de flexibilité.

Un fil conducteur essentiel guidera la présidence belge : le renforcement du lien entre le Benelux et l’Union européenne. Historiquement le Benelux peut se prévaloir d’un rôle de précurseur au sein de l’Europe, démontrant l’importance d’agir ensemble face aux multiples défis économiques, sociaux, sécuritaires et sanitaires. La présidence belge poursuivra de même la coopération politique Benelux sur les sujets au cœur de l’agenda européen et de sa politique extérieure, qui améliore la visibilité et le poids de nos positions.

La Vice-Première ministre et ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès : « La coopération Benelux est plus que jamais pertinente et nécessaire. Non seulement comme un laboratoire pour la coopération européenne, mais aussi comme un modèle exemplaire d'intégration régionale et une source d'inspiration pour d'autres régions en Europe, et au-delà. Il est donc essentiel que nous nous fixions des objectifs précis et que nous obtenions des résultats concrets. Je souhaite et j'ai l'ambition explicite que la présidence belge puisse y contribuer de manière significative. »