La Belgique va présider un groupe d’experts sur l’encadrement normatif des Robots Tueurs

A partir de ce 15 avril, la Belgique prend la présidence du Groupe d’Experts Gouvernementaux (GGE) dédié aux technologies émergentes dans le domaine des systèmes d’armes létales autonomes, les soi-disant "Robots tueurs". Ce groupe d’experts, qui se réunit dans le cadre de la Convention sur certaines armes classiques à Genève, a pour objectif de clarifier les enjeux légaux, technologiques et militaires soulevés par ces nouvelles technologies, principalement au regard du respect du droit international humanitaire.

Le GGE a adopté fin 2019 onze principes directeurs en vue d’établir un cadre normatif et opérationnel sur les systèmes d’armes létales autonomes. La Belgique a joué un rôle moteur dans les travaux du groupe, notamment en proposant un principe directeur sur l’interaction homme-machine qui représente aujourd’hui la clé de voûte du futur cadre normatif et opérationnel.

La présidence belge s’efforcera d’approfondir les discussions sur la substance en vue de parvenir à des recommandations consensuelles portant sur le cadre normatif et opérationnel, en conformité avec le mandat du GGE, qui seront ensuite proposées pour adoption à la 6ème Conférence de Révision de la Convention sur certaines armes classiques.