La présidence belge du Groupe des Fournisseurs Nucléaires se conclut avec succès

La trentième réunion plénière du Groupe des Fournisseurs Nucléaires (GFN) s'est tenue à Bruxelles, sous la présidence belge, du 22 au 25 juin 2021. Le GFN est un régime multilatéral qui vise à prévenir la prolifération nucléaire en contrôlant l'exportation de matériaux, d'équipements et de technologies susceptibles d'être utilisés pour fabriquer des armes nucléaires.

Dans leur déclaration publique, les gouvernements participants ont réitéré leur soutien ferme à la mise en œuvre intégrale du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), pierre angulaire de l'architecture internationale de non-prolifération. Ils ont convenu de promouvoir les travaux du GFN, y compris ses directives, en tant que contribution concrète à la conférence d'examen du TNP, qui aura lieu en 2022.

Le Groupe des Fournisseurs Nucléaires a réaffirmé son engagement en faveur de la mise en œuvre de toutes les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) exhortant la Corée du Nord à abandonner immédiatement son programme d'armes nucléaires de manière complète, vérifiable et irréversible. Le Groupe a également exprimé son soutien aux efforts visant à promouvoir le retour des États-Unis et de l'Iran à leurs engagements dans le cadre du Plan d'action global conjoint (PAGC).

Dans sa déclaration nationale, la Vice-Première Ministre et Ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, a indiqué qu'une plénière réussie du GFN doit envoyer un signal inspirant pour un engagement multilatéral constructif en vue de la prochaine conférence d'examen du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires. La Ministre a appelé la communauté internationale à faire preuve de fermeté à l'égard de la Corée du Nord en appliquant pleinement toutes les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et en poursuivant le contrôle des exportations. Elle s'est déclarée préoccupée par les actions de l'Iran qui ne respecte pas ses obligations au titre de l’accord sur le nucléaire iranien (JCPoA) et a demandé au Groupe de rester vigilant. Elle a remercié le gouvernement polonais pour son offre d'assumer la présidence du GFN après la Belgique et l'a assuré du soutien et de la coopération de la Belgique.

Pour consulter la déclaration publique : 2021_Public_statement_Final.pdf