Le Palais d’Egmont illuminé aux couleurs de l’arc-en-ciel pour IDAHOT

En 2004, le 17 mai a été déclaré Journée internationale contre l'homophobie, la biphobie et la transphobie (IDAHOT). En l’honneur de cette journée, le Palais d’Egmont à Bruxelles sera illuminé aux couleurs du drapeau arc-en-ciel, du dimanche 16 mai au mardi 18 mai. « C’est une première pour le Palais d’Egmont et notre façon d’afficher notre engagement, au sein de la politique extérieure belge, en faveur de la diversité et de l’égalité pour toutes et tous, sans discrimination vis-à-vis du genre, de l’identité sexuelle ou de l’orientation sexuelle. Cette liberté d’être et d’aimer qui l’on souhaite doit être universelle et on y travaille. »

La Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès souligne le rôle de pionnier que la Belgique continue de jouer au niveau international dans la lutte contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle, l'identité ou l'expression de genre et les caractéristiques sexuelles. Notre pays est fier de sa législation innovante et en constante évolution.

Au cours des dernières décennies, la protection des personnes LGBTI n'a cessé d'être étendue. Pourtant, dans de nombreux endroits du monde, les personnes LGBTI sont confrontées à de graves formes de discrimination, de harcèlement, de violence et de menaces de mort. Une régression est enregistrée dans certains endroits, y compris en Europe. Par conséquent, une attention continue aux réformes juridiques et politiques reste nécessaire pour poursuivre l'égalité de traitement et de protection pour toutes les personnes LGBTI. La lutte contre toutes les formes de discrimination, y compris le racisme et la discrimination anti-LGBTI, est l'une des principales priorités transversales de la politique belge en matière de droits humains.

Le thème de l'IDAHOT en 2021 est "Ensemble : Résister, soutenir, apaiser", qui met en lumière à la fois les défis auxquels nous sommes confrontés et les opportunités qui se présentent. En effet, il souligne la nécessité de rester ferme dans la résistance à l'homophobie, de continuer à soutenir les personnes victimes de discrimination, et de profiter de l'élan de la reprise après la pandémie de COVID-19 pour créer des sociétés plus inclusives et plus justes. Comme d'autres catégories de personnes qui peuvent être victimes de discrimination, les personnes LGBTI sont confrontées de manière disproportionnée aux préjugés et à la stigmatisation et dépendent des cercles sociaux pour leur soutien moral et leur résilience. La pandémie a été une période difficile à cet égard car les mesures restrictives mises en place pour ralentir la propagation du virus ont limité les interactions sociales.

Le fait de s'exprimer sur les droits des LGBTI montre que notre engagement en faveur de l'égalité de traitement reste intact. Tant dans les contacts bilatéraux que dans les forums internationaux, la Belgique continuera à œuvrer pour le respect universel des droits humains de toutes les personnes, quelle que soit leur orientation sexuelle ou leur identité de genre. Nous voulons montrer que nous nous préoccupons du sort de chaque personne et signaler que nous sommes là pour continuer à faire valoir ce point.

Vous pouvez suivre l’actualité des ambassades et postes diplomatiques belges à l’étranger sur les réseaux sociaux, pour voir de quelle manière cette journée importante est célébrée à travers le monde. #IDAHOT #IDAHOT2021 #loveislove #freeandequal #EU4LGBTI