Mission économique belge au Royaume-Uni

Du 8 au 12 mai, la Princesse Astrid, représentant le Roi, conduira une mission économique de la Belgique au Royaume-Uni (RU). Avec plus de 400 participants, 214 entreprises et organisations et quatre jours d'activités dans la région du Grand Londres, cette mission sera l'une des plus importantes jamais organisées.

Le grand nombre d'inscriptions et le vaste programme reflètent le grand intérêt de nos entreprises, universités et centres de recherche pour les opportunités offertes dans le cadre de nos relations commerciales avec le Royaume-Uni.

 
Délégation officielle

SAR la Princesse Astrid sera accompagnée de la délégation ministérielle suivante :

  • Tinne Van der Straeten, Ministre de l'Énergie, en remplacement de la Vice-première Ministre et Ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès
  • Jan Jambon, Ministre-président du Gouvernement flamand et Ministre flamand des Affaires étrangères, de la Culture, des TIC et de la Gestion facilitaire
  • Willy Borsus, Vice-président du Gouvernement wallon et Ministre wallon de l'Economie, du Commerce extérieur, de la Recherche et de l'Innovation, des Nouvelles Technologies, de l'Agriculture et de l'Aménagement du Territoire
  • Hilde Crevits, Vice-ministre-présidente du gouvernement flamand et Ministre flamande de l'Economie, de l'Innovation, du Travail, de l'Economie sociale et de l'Agriculture
  • Pascal Smet, Secrétaire d'Etat de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé du Développement urbain, des Affaires européennes et internationales, du Commerce extérieur, de la Lutte contre l'incendie et de l'Aide médicale urgente.

 
Organisation

Les missions économiques princières sont organisées conjointement par les trois agences régionales chargées de la promotion des relations commerciales et des investissements (Flanders Investment & Trade/FIT, Brussels Invest & Export /hub.brussels, Agence Wallonne à l'Exportation/Awex), l'Agence pour le Commerce extérieur et le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement.


Contexte général

Il s'agit de la première mission économique depuis le début de la pandémie de COVID-19, il y a plus de deux ans.

Le Royaume-Uni est la cinquième plus grande économie mondiale et offre de nombreuses opportunités pour le secteur des services - notamment les services financiers - et pour la recherche et le développement, grâce à la présence de centres de recherche de renommée internationale.

Le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne signifie que les relations commerciales sont régies par les dispositions de l'accord de commerce et de coopération (ACC) entre l'UE et le Royaume-Uni, qui est entré en vigueur en 2021. Les relations bilatérales entre nos deux pays s'inscrivent dès lors dans le cadre négocié entre l'UE et le Royaume-Uni. L'ACC laisse la possibilité aux États Membres de développer une coopération plus poussée avec le Royaume-Uni, pour autant que cela soit conforme à ses principes.

Le gouvernement fédéral s'est engagé à renforcer les liens entre la Belgique et le Royaume-Uni, en étroite concertation avec l'UE et nos partenaires européens. Dans ce contexte, le Ministre Wilmès s'est rendue à Londres en octobre 2021 et le Premier ministre britannique Boris Johnson et le Premier ministre belge Alexander De Croo ont signé une déclaration en novembre 2021 pour souligner l'importance de ces liens intenses autour de la prospérité partagée, de la transition verte, de la santé, de la biopharmacie et de la sécurité.

Cette mission économique répond pleinement à ces objectifs et se concentre sur les secteurs économiques où nos deux pays peuvent se renforcer mutuellement, dans des secteurs plus traditionnels mais aussi plus récents.

 
Une relation historique avec des liens étroits entre deux pays voisins, tournée vers l'avenir

La Belgique et le Royaume-Uni partagent de nombreux intérêts et valeurs. La Belgique et le Royaume-Uni comptent parmi les pays les plus mondialisés, avec des économies très ouvertes qui ont tout intérêt à promouvoir le libre-échange sur la scène internationale.

La Belgique et le Royaume-Uni sont des voisins qui partagent non seulement une grande proximité géographique, mais aussi une relation commerciale historique et un esprit d'innovation. Les liens économiques entre la Belgique et le Royaume-Uni sont historiques, intenses et profondément imbriqués. Le commerce entre nos pays a des racines historiques profondes qui remontent au Moyen-Âge, comme le développement de l'industrie du drap et l'importation de la laine d'Angleterre. Aujourd'hui, le Royaume-Uni est notre premier partenaire commercial hors UE (cinquième client et huitième fournisseur), avec des secteurs historiques comme les produits chimiques, les équipements de transport, les machines et les produits alimentaires. En outre, le Royaume-Uni figure également dans le top 5 des plus grands investisseurs étrangers dans notre pays.

Le tissu économique de notre pays présente de nombreuses similitudes avec celui du Royaume-Uni : la prédominance du secteur des services, l'importance des PME, un degré élevé de mondialisation et une bonne coopération entre le secteur privé, le gouvernement et le monde universitaire.

La pandémie de COVID-19 a prouvé la grande importance de secteurs tels que la santé, la biopharmacie et les sciences de la vie - également pour notre relation avec le Royaume-Uni : la recherche britannique et les installations de production belges ont été déterminantes pour contenir la pandémie.

 
Un programme axé sur les secteurs économiques dans lesquels nos deux pays peuvent se renforcer mutuellement

Les secteurs qui bénéficient d'une attention particulière dans le programme sont les suivants:

  • Produits chimiques, produits pharmaceutiques et sciences de la vie
  • Industrie agroalimentaire et alimentaire
  • Architecture et construction
  • Transport et logistique
  • Technologies propres

Ces secteurs font partie de cette mission économique, mais la coopération économique avec le Royaume-Uni est bien sûr plus large. Dans le domaine de la coopération énergétique, il existe des opportunités dans le développement des infrastructures (interconnexions) et des énergies renouvelables (hydrogène vert). L'importance de ce point est soulignée par la déclaration des deux Premiers Ministres, ainsi que par le protocole d'accord sur la coopération énergétique qui a été récemment conclu.

Outre les divers rendez-vous B2B et B2G organisés pour les participants, le programme est enrichi par de nombreux événements organisés par les agences régionales chargées de la promotion des relations commerciales et des investissements, avec un accent sectoriel spécifique.

Le savoir-faire belge en matière d'activités portuaires et de chaînes logistiques, d'équipements et de technologies sportives, l'excellente qualité de nos produits régionaux et de notre industrie alimentaire et l'inauguration d'un jardin paysager belge, mais aussi nos soins de santé avancés et les solutions belges pour les bâtiments "intelligents" seront présentés lors de divers forums sectoriels. Une partie importante du programme concerne la coopération en matière d'énergie durable, notamment avec l'organisation d'un séminaire sur l'électricité offshore et une visite de l'autorité britannique de l'énergie atomique à Culham.

 
Réunions politiques

Le Ministre d'Etat britannique pour l'Europe et l'Amérique du Nord James Cleverly recevra la délégation le lundi 9 mai. D'autres rencontres politiques sont prévues au cours de la mission, notamment avec le Ministre de l'Economie et de l'Energie, Kwasi Kwarteng. La Ministre du Commerce international, Penny Mordaunt, participera à l'activité de la Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) le 10 mai.

Le programme complet et toutes les informations utiles sur la mission économique belge au Royaume-Uni sont disponibles sur le site web suivant : https://www.belgianeconomicmission.be.

Pendant la mission, le programme peut être suivi sur les médias sociaux sous le hashtag #BEmissionUK.