Journée internationale des Droits de l’Homme: la Belgique s’engage

A l’occasion de la Journée internationale des Droits de l'Homme, ce 10 décembre, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders réitère l’engagement de la Belgique à œuvrer pour la protection et la promotion des droits humains à travers le monde.
 
Force est de constater que soixante-huit ans après l'adoption de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, de nombreux défis demeurent. Nous sommes témoins en ce moment même de conflits qui engendrent des violations massives des droits de l’homme. Trop souvent encore de par le monde, des individus sont discriminés, font l’objet de violences et voient leurs droits bafoués en raison de leur sexe, ethnicité, couleur, religion, opinion politique, origine nationale, origine sociale, ou encore identité de genre ou orientation sexuelle. Les droits de l’Homme requièrent donc un engagement et une vigilance constants.
 
Au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, mais aussi dans les nombreux autres fora internationaux, la Belgique continue à œuvrer pour la promotion et la protection des droits et libertés fondamentaux, en particulier dans la lutte contre l'impunité, contre la peine de mort, et contre toutes les formes d'intolérance et de discrimination, ainsi qu’en soutien aux défenseurs des droits de l’homme. Une attention particulière continuera à être portée sur la situation des populations vulnérables: dans ce cadre, notre pays organisera une conférence sur les enfants et les conflits armés en février. Face aux défis majeurs auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés, comme le terrorisme, le changement climatique ou l’extrême pauvreté, notre pays continuera à argumenter pour des réponses en adéquation avec les droits humains.