Seule une coopération internationale accrue aura du succès

Ce n'est qu'en renforçant la coopération internationale que nous pourrons relever avec succès des défis mondiaux tels que la paix et la sécurité, le changement climatique, les droits de l'homme, la migration, la transformation numérique et le développement durable. Tel est le message du Vice-Premier ministre Alexander De Croo lors du lancement, aujourd'hui, à New York, de la nouvelle « Alliance pour le multilatéralisme », une initiative franco-allemande qui vise à renforcer la coopération internationale.

Alexander De Croo : « Le multilatéralisme est sous pression à un moment où nous avons besoin de plus de coopération internationale. Aucun pays ne peut relever seul des défis majeurs tels que le terrorisme, le changement climatique ou la migration. Certains préfèrent un monde qui ne se définit plus par des valeurs communes et des règles issues d'un commun accord, mais plutôt par des intérêts personnels et des motifs mercantiles. Si l'histoire nous a enseigné une chose, c’est qu’une telle approche n'est pas efficace à long terme. »

Le Vice-Premier ministre De Croo préconise une stratégie plus intelligente et plus durable qui renforce les alliances existantes, ouvre la porte à de nouveaux amis et renouvelle et renforce l'ordre juridique international que nous avons construit ensemble. Pour ce faire, il est essentiel que tous les pays – et en particulier les grands – jouent selon les règles communes, plutôt que de simplement servir des intérêts à court terme par le déploiement de force.

 
Alliance pour le multilatéralisme

Aujourd’hui, en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York, le Vice-Premier ministre De Croo a participé au lancement de la nouvelle « Alliance pour le multilatéralisme », un groupe de pays qui, sous l'impulsion de la France et de l'Allemagne, veut défendre et renforcer la coopération internationale maintenant que celle-ci est menacée.

« Le multilatéralisme est un choix très conscient pour la Belgique. Notre pays a été l'un des pères fondateurs des Nations unies, de l'Union européenne et de l'OTAN. Au moment où d'autres tentent de miner la coopération internationale, nous devons avoir le courage d'aller à contre-courant », a déclaré le ministre De Croo.

 
Plus que des paroles

La Belgique croit fermement en la valeur ajoutée de la coopération entre les Etats. Le multilatéralisme unit les pays et améliore la qualité de solutions collectives aux problèmes qui se posent dans chacun de ces pays.

Conformément à nos priorités en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité, la Belgique appuie un certain nombre d'initiatives concrètes. Notre pays prendra ainsi des mesures pour renforcer le respect du droit international humanitaire et contribuera également à l'élaboration d'une stratégie de gestion des risques sécuritaires liés au climat. La Belgique souscrit également à l'appel en faveur de l'élaboration d'un cadre normatif pour les systèmes d'armes létales autonomes. La Belgique avait déjà soutenu l'appel à la coopération pour promouvoir la cybersécurité. D'autres initiatives d'action multilatérale concrète suivront.