Voyager en Argentine : Conseils aux voyageurs

En voyage en Argentine ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Santé et hygiène en Argentine

Informations sur la santé et l’hygiène en Argentine.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Fin 2019, une épidémie d'un nouveau coronavirus (Covid-19) a éclaté dans la région de Wuhan en Chine. Entretemps, le virus s'est également propagé dans d'autres pays.

Grâce à un certain nombre de mesures simples, vous pouvez empêcher la propagation des virus de la grippe, des coronavirus ou d'autres virus :

  • Lavez-vous les mains régulièrement.
  • Utilisez à chaque fois un nouveau mouchoir en papier et jetez-le dans une poubelle refermable.
  • Vous n'avez pas de mouchoir sous la main ? Toussez ou éternuez à l'intérieur de votre coude.
  • Restez à la maison quand vous êtes malade.
  • Évitez les contacts étroits avec les personnes qui présentent des symptômes (toux ou éternuements) et les contacts tels que les étreintes ou les poignées de main.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées.
  • Restez à la maison si vous présentez des symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires, fatigue intense, douleurs musculaires) et consultez immédiatement un médecin (toujours par téléphone au préalable).

Tous les voyageurs doivent être conscients des risques pour leur santé lorsqu'ils voyagent. Il est important de vérifier votre destination avant de partir pour connaître les risques et vous préparer en conséquence.

Vérifier votre état de santé au moins 6 semaines avant votre départ.

La brochure d'information "Votre santé pendant votre voyage", éditée par l'Institut de Médecine Tropicale, contient des informations complémentaires.

 
Coûts/infrastructure soins médicaux

Une infrastructure médicale est disponible partout dans le pays. Le coût des soins peut s'avérer élevé, surtout en cas d'hospitalisation. La qualité des soins est variable.

N'oubliez pas votre pharmacie de voyage.

Une assurance voyage couvrant au minimum les soins médicaux, les frais d'hospitalisation le rapatriement et le décès est indispensable. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par le Consulat général de Belgique sur place. 

 
Risque eau potable et alimentation

Il est déconseillé de boire l'eau du robinet en dehors de Buenos Aires et des grandes villes.

 
Vaccinations

La vaccination contre la fièvre jaune est conseillée, en particulier pour les déplacements dans le Nord du pays où se trouve notamment la zone touristique des chutes d'Iguazu.

Un rappel de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée.

En fonction des conditions locales de voyage, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites A et B peuvent être préconisées.

Vous trouverez des informations détaillées sur les sites web de l'Institut de Médecine tropicale et de l'Organisation Mondiale de la Santé.

 
Risques sanitaires particuliers

Paludisme/Malaria

Il y a très un faible risque de malaria dans l'extrème Nord dans les provinces de Salta, de Misiones et de Corrientes.

Il est conseillé dans ces régions de dormir sous une moustiquaire, d'utiliser des produits anti-moustiques contenant du DEET et de porter des vêtements longs.

Dengue

La dengue est une infection virale transmise par le moustique Aedes Aegypti qui pique surtout pendant la journée et en début de soirée. La dengue est surtout endémique pendant la saison des pluies. Il n'existe pas de vaccin contre cette maladie dangereuse, voire mortelle dans certains cas. Il est recommandé aux voyageurs de se protéger contre les moustiques, en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs et consulter immédiatement un médecin lors de la constatation des symptômes suivants: fièvre élevée, douleurs musculaires et articulaires ainsi que des éruptions cutanées. La dengue survient dans les villes ainsi qu'à la campagne. La ville de Buenos Aires et sa province ne sont pas épargnées.

Zika

Dans plusieurs pays d’Amérique latine et des Caraïbes sévit une épidémie de maladie à virus Zika, transmis par le moustique Aedes Aegypti, qui pique surtout pendant la journée et en début de soirée. L'infection est le plus souvent asymptomatique mais les symptômes suivants peuvent se manifester: fièvre, maux de tête, éruptions cutanées, douleurs musculaires et articulaires, fatigue et yeux rouges. Il est recommandé aux voyageurs de se protéger contre les moustiques en utilisant un produit anti-moustiques contenant du DEET, en dormant sous une moustiquaire et en portant des vêtements longs et de consulter immédiatement un médecin en cas de manifestation des symptômes ci-dessus

Le virus est à l'origine de cas de microcéphalie chez le nourrisson. Il est dès lors recommandé aux femmes enceintes ou qui aspirent à l'être dans un futur proche de reporter leur voyage. Si celui-ci ne peut être postposé, nous les invitons à prendre contact avec leur médecin et à prendre toutes les précautions nécessaires afin de se protéger des piqûres de moustiques.

Par mesure de précaution, il est conseillé aux voyageurs revenant d’une zone où sévit l'épidémie d’éviter tout rapport sexuel non protégé pendant au moins deux mois après le retour.

Pour plus d’informations sur l’épidémie et les mesures préventives, veuillez consulter le site de l’Organisation Mondiale de la Santé  du SPF Santé Publique  ou de l’Institut de Médecine Tropicale.

Chikungunya

Cette maladie est présente dans les provinces de Salta et Jujuy.

Il est conseillé de prendre les mêmes précautions que celles indiquées contre le virus de la dengue dans ces provinces. Le virus est en effet transmis par le moustique Aedes Aegypti qui pique surtout pendant la journée et en début de soirée.

Le Chikungunya est une maladie virale infectieuse tropicale caractérisée entre autres par des symptômes pseudo-grippaux sévères et de fortes douleurs articulaires. Veillez à consulter un médecin en cas de manifestation des symptômes ci-dessus.

Diarrhée du voyageur

Bien que gênante, le diarrhée du voyageur est rarement grave. Veillez à respecter les mesures préventives suivantes : avoir une bonne hygiène des mains, suivre la règle « Cook it, boil it, peel it or forget it » (« Cuisez-le, bouillez-le, pelez-le ou oubliez-le ») et éviter l’eau du robinet et les glaçons.

Fièvre jaune

Depuis plusieurs années, des cas de fièvre jaune ont été signalés en Argentine.

Il est recommandé aux personnes désirant se rendre dans le Nord du pays, particulièrement les provinces de Misiones, Formosa, Chaco, Corrientes, Jujuy et Salta de se vacciner. 

La vaccination est toujours recommandée pour les personnes qui souhaitent faire un long séjour en Amérique Latine. Lors du franchissement de la frontière, certains pays exigent des personnes en provenance d'Argentine, la présentation d'une preuve internationale de vaccination contre la fièvre jaune (carnet jaune). Il est recommandé de s'informer auprès des services d'immigration concernés.

SIDA, hépatites B et C

Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Hautes altitudes

Les symptômes peuvent se manifester à partir de 2000 m d'altitude. Le risque dépend de l'altitude, de la rapidité de l'ascension et de la sensibilité personnelle. Monter en haute altitude comporte des risques même pour les personnes en bonne santé. Prenez contact avec votre médecin ou l'Institut de Médecine tropicale avant votre départ.

Maladie de Chagas

La maladie de Chagas est une maladie potentiellement mortelle qui se rencontre dans les régions rurales d’Argentine, surtout dans le Nord mais aussi jusque dans le centre du pays. La transmission de la maladie à l’homme s’effectue par des piqûres de punaises ou par contamination de leurs déjections par les yeux ou la bouche. La première phase de la maladie peut associer soit des symptômes bénins (fièvre, céphalées, douleurs musculaires, difficultés respiratoires, etc.), soit une lésion cutanée ou violacée des paupières. La phase chronique peut associer des troubles cardiaques et des troubles digestifs.

Pour prévenir la maladie, il est conseillé de ne pas dormir à l'air libre ou dans des logements précaires et si cela n'est pas possible d'utiliser une moustiquaire durant la nuit (doublée d'un drap, pour éviter tout risque de contact avec des déjections de punaises). Ces mesures de prévention peuvent être complétées par l'usage d'insecticide.

Fièvre hémorragique/ virus de Junin

Il s'agit d'une maladie grave provoquée par un virus et localisée dans les provinces de Buenos Aires, Córdoba, Santa Fe, Entre Rios et La Pampa. La maladie touche essentiellement les zones rurales ; Elle est transmise par voie aérienne ou par contact avec des rongeurs. Les premiers symptômes se traduisent par de la fièvre, des maux de tête, un manque d’appétit, des douleurs articulaires et oculaires. il est vivement conseillé de consulter un médecin sans tarder en cas de manifestation de l'un ou de plusieurs de ces symptômes.

Hantavirus 

Le virus Hanta existe en Patagonie, notamment dans le sud de la région de San Carlos de Bariloche. Les villes d’Epuyen et Esquel sont également touchées. Ce virus est présent dans les urines et les selles de certaines espèces de rongeurs. La contamination des personnes se fait essentiellement par voie respiratoire à l’occasion de travaux ou de promenades en forêt ou en bordure de forêt. Les symptômes associent notamment une fièvre et de possibles hémorragies. Des formes graves existent. Des précautions simples doivent être prises afin de diminuer le risque d’infection. Il convient notamment : d’éviter les contacts avec les rongeurs vivants ou morts, leurs excrétions ou leurs nids et de se laver soigneusement les mains après un travail ou une sortie dans la nature.