Voyager au Bangladesh : Conseils aux voyageurs

En voyage au Bangladesh ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Législation locale au Bangladesh

Informations sur la législation locale au Bangladesh
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

En tant que visiteur du pays, vous êtes soumis aux lois locales. La violation de ces lois risque d'entraîner des sanctions, de l'amende jusqu'à la peine de prison qu'il faudra purger dans l'une des institutions pénitentiaires locales, dans des conditions qui sont très éloignées des standards belges ou européens. Compte tenu de la lenteur du système judiciaire local, il n'est pas rare d'avoir à subir une longue période de détention préventive avant que la première audience ne puisse avoir lieu.

Il est aussi à noter que dans le cas où le/la ressortissant(e) belge en voyage dans le pays ou ses parents sont d'origine bangladaise, les autorités locales peuvent le/la considérer comme un citoyen du Bangladesh, même si cette personne n'a jamais détenu de passeport bangladais. Les autorités pourraient en conséquence limiter l'assistance consulaire belge.

Il est recommandé d'obtempérer sans discussion aux injonctions des policiers et militaires, quitte à contacter ensuite les autorités belges pour une éventuelle médiation.

Drogues

Le trafic et la consommation de drogues (« dures » ou « douces ») sont très sévèrement réprimés au Bangladesh, emportant dans certains cas des condamnations à la peine capitale ou à la prison à vie. Il est instamment recommandé aux voyageurs de décliner toute proposition de transaction qui pourrait leur être faite par des revendeurs. Avant tout déplacement (spécialement avant de prendre l'avion), il convient de surveiller particulièrement ses bagages afin que rien ne puisse y être introduit à son insu. Il ne faut en aucun cas accepter la prise en charge de colis ou de bagages de personnes inconnues. A noter que la consommation d'alcool n'est pas partout permise.

Sexualité

Il convient de respecter les normes locales de pudeur. Il est donc recommandé d'observer une certaine retenue dans les relations entre hommes et femmes. Des démonstrations trop directes d'affection pourraient offenser (échanger des baisers en public, s'enlacer, parfois même se tenir la main). Comme dans d'autres pays de la région, les relations homosexuelles sont punies par la loi.

Photographie

Il est recommandé de ne pas photographier les (visages des) personnes (surtout les femmes) sans leur consentement préalable. Comme partout ailleurs, prendre des photos des aéroports (même civils) et des infrastructures militaires est interdit et passible de poursuites, avec confiscation éventuelle des appareils.

Us et coutumes

Le Bangladesh est un pays majoritairement musulman (près de 90%). Le système juridique s'inspire toutefois de la Common Law anglaise et non de la Sharia islamique.

Mais il faut garder à l'esprit que l'intégrisme religieux s'est fait plus présent dans certaines couches de la population. Les traditions et coutumes inspirées de la religion restent donc très importantes, comme le jeûne du Ramadan. Durant cette période, il est interdit aux musulmans de manger, de boire et de fumer entre le lever et le coucher du soleil. En conséquence, il est recommandé aux voyageurs de s'abstenir de fumer, boire ou manger dans les lieux publics à cette période, car cela peut potentiellement offenser.

Il est recommandé de respecter les traditions et coutumes locales, telles que l'interdiction de la consommation d'alcool (tolérée cependant dans les hôtels et restaurants fréquentés par les étrangers), le port d'une tenue appropriée en public, dans la rue et dans les lieux de culte. Le vendredi étant jour de prière, la plupart des administrations et bureaux sont fermés dès le jeudi après-midi. Le samedi est également jour férié, mais le dimanche est par contre un jour de travail.

Varia

L'importation de revues, cassettes, DVD's ayant un caractère pornographique (selon l'interprétation locale de la chose) est formellement interdite et punie par la loi. Peuvent éventuellement tomber dans cette catégorie des publications (comme les revues de mode occidentales par exemple) qui présentent occasionnellement des photos « artistiques » pouvant passer pour obscènes dans un contexte local.

Il existe une sensibilité particulière des forces de l'ordre pour les armes (à feu ou blanches) qui sont formellement prohibées.

L'introduction au Bangladesh de tout appareil électrique ou électronique doit normalement faire l'objet d'une déclaration obligatoire, laquelle peut entraîner la perception d'une taxe allant de 50 à 75% de la valeur neuve de l'article.

Nous attirons l’attention du voyageur sur le fait que le Bangladesh connaît une production et une vente considérables de contrefaçons (vêtements de marque, sacs à mains, e.a.). Dans la plupart des pays de l'UE, l'achat de contrefaçons est un acte illégal. Les voyageurs qui rentrent en Europe après un séjour en dehors de l'UE sont susceptibles d’être contrôlés. Les contrefaçons sont alors confisquées et le voyageur se voit infliger une amende allant de 50 à 20.000 EUR.