Voyager en Bosnie-Herzégovine : Conseils aux voyageurs

En voyage en Bosnie-Herzégovine? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Santé et hygiène en Bosnie-Herzégovine

Informations sur la santé et l’hygiène en Bosnie-Herzégovine.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Tous les voyageurs doivent être conscients des risques pour leur santé lorsqu'ils voyagent. Il est important de vérifier votre destination avant de partir pour connaître les risques et vous préparer en conséquence.

Danger de mines et engins non explosés datant de la guerre: voir point Sécurité générale.

 
Soins médicaux

Dans les grandes villes, le personnel médical est bien formé et qualifié, mais l'équipement et l'infrastructure laissent souvent à désirer. La qualité et les coûts des soins médicaux peuvent varier entre les régions. En cas de maladie grave ou accident majeur il est vivement recommandé de se faire rapatrier. N’oubliez pas d’apporter une pharmacie de voyage.

 
Risque eau potable et alimentation

Pas de problèmes spécifiques.

 
Vaccinations

Voir cette page

 
Risques sanitaires particuliers

Maladie de Lyme

Il y a lieu de se méfier des tiques, vecteurs de la maladie de Lyme et de l’encéphalite à tiques d'Europe Centrale.

Pollution de l’air

Pendant l’hiver, la pollution de l’air à Sarajevo, ainsi que dans d’autres grandes villes du pays (notamment Tuzla et Zenica) dépasse très fréquemment les niveaux maximaux établis par l’Organisation mondiale de la Santé. Lorsque la pollution de l’air devient sévère, il est recommandé d’éviter les activités à l’extérieur, de garder les fenêtres et portes fermées.

Chiens de rue

Il y a des chiens errants à Sarajevo et dans d’autres villes de Bosnie-Herzégovine. Tout contact avec ces animaux doit être évité.

Grippe aviaire

Jusqu'à présent, ni l'Organisation mondiale de la Santé ni le SPF Santé publique n'émettent de restrictions en matière de voyages vers quelque destination que ce soit en raison de la grippe aviaire. Par contre, certaines mesures de précaution sont toujours recommandées afin de réduire les risques potentiels de contact avec le virus de la grippe aviaire : éviter le contact avec de la volaille ; ne consommer que des produits de volaille - viande, oeufs - bien cuits ; lavage fréquent des mains.

Des informations complémentaires ainsi que les actualisations ayant trait à la grippe aviaire peuvent être obtenues sur les sites Internet du SPF Santé publique, de l'Organisation mondiale de la Santé, de l'Agence fédérale belge de sécurité alimentaire (AFSCA) ou de l'Organisation internationale des épizooties.