Voyager au Botswana : Conseils aux voyageurs

En voyage au Botswana ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Santé et hygiène au Botswana

Informations sur la santé et l’hygiène au Botswana.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

COVID-19

À l'heure actuelle, il n'existe pratiquement aucune restriction de voyage liée au COVID, mais il est important d'être bien informé et préparé à voyager.

Lors de la préparation d'un voyage, il est donc essentiel de connaître les mesures applicables à la fois dans le pays de destination et dans les pays de transit.

Si vous tombez malade au cours d'un voyage, il est généralement conseillé de ne pas sortir tant que vous vous sentez malade. S'il s'agit d'un cas confirmé de COVID-19, soit par un autotest, soit par un diagnostic clinique de votre médecin généraliste, il est recommandé de rester dans votre logement et de vous isoler pour éviter toute propagation.

En cas de maladie, il est important de limiter la propagation du virus sur le plan social. Si vous devez sortir, il est fortement recommandé de rester à une distance d'au moins 1,5 mètre des autres. Portez un masque si vous rencontrez d'autres personnes, en particulier celles dont la santé est fragile et évitez les lieux très fréquentés.

Toutes les mesures COVID-19 pour entrer en Botswana ont été levées.

Tous les voyageurs doivent être conscients des risques pour leur santé lorsqu'ils voyagent. Il est important de vérifier votre destination avant de partir pour connaître les risques et vous préparer en conséquence.

Il est recommandé de consulter votre médecin traitant avant le départ et de lire attentivement le chapitre sur la santé et l’hygiène de l’avis de voyage général.


Étant donné que les équipements sanitaires sont limités, il est recommandé d’accorder une importance particulière à l’hygiène, plus spécialement à celle des jeunes enfants.

Avant le départ, il est conseillé de souscrire une assurance couvrant les frais médicaux et les frais de rapatriement.
 

Coûts/infrastructure soins médicaux

Les soins médicaux au Botswana sont relativement bons mais néanmoins très limités en dehors des villes. Les moyens de communication font souvent défaut. L'hospitalisation et le traitement médical des voyageurs sont chers. L’hôpital ne peut admettre un patient sans s’assurer de sa solvabilité et du paiement au préalable des soins. Dans le cas d'un problème médical grave, un rapatriement sera nécessaire vers l'Afrique du Sud ou la Belgique.

N'oubliez pas votre pharmacie de secours dûment remplie!

Risque eau potable et alimentation

Habituellement l’eau est potable. Manger au restaurant ne pose généralement pas de problème. 
Inoculation et vaccinations

Voir cette page
Risques sanitaires particuliers

Malaria

Trois zones de risque peuvent être distinguées : 

  • Zone où le paludisme est endémique : ce sont les districts extrêmement touristiques du nord Ngamiland, Okavango, Chobe, Boteti, Tutume , où l’on recense en moyenne 80 % des cas, 
  • Zone où les risques de contamination sont plus réduits: ce sont les districts intermédiaires du centre Serowe, Palapye, Mahalapye, Bobirwa, un district de l’ouest Gantsi, et les districts de l’est Francistown, Selebi-Phikwe,. 
  • Zone où les risques de contamination sont faibles: ce sont les districts du sud (Gaborone, Lobatse).

La malaria est endémique dans le nord du Botswana, surtout pendant la période de novembre jusqu’à mai/juin. Cette zone étant la plus touristique du pays, il est fortement conseillé de dormir sous une moustiquaire, d'utiliser des produits anti-moustiques contenant du DEET et de prendre un produit prophylactique pour les courts séjours. En fonction de votre état général, votre médecin vous indiquera le type de traitement le mieux adapté.

Dans les autres parties du pays, y compris la capitale, les risques sont plus faibles. Il convient cependant d’observer les précautions d’usage en matière de prévention.

La dengue est en pleine expansion dans les régions subtropicales, en conséquence il est nécessaire d’appliquer les précautions contre les moustiques durant la journée.

Diarrhée du voyageur

La diarrhée est endémique et touche surtout les enfants.

Les mesures visant à prévenir la diarrhée du voyageur, telles le lavage des mains et la désinfection de l'eau potable, sont essentielles. Par ailleurs, il convient d’éviter l’ingestion d’aliments insuffisamment cuits, de glaçons ou de jus de fruits fais.

Dans le traitement de la diarrhée, il est primordial de prévenir et de traiter la déshydratation. Pour prévenir la déshydratation, on peut utiliser des solutions salines spéciales, disponibles en pharmacie en Belgique. Eviter les produits en vente dans les pharmacies locales car ceux-ci sont le plus souvent inefficaces voire même dangereux.

SIDA, hépatites B et C

Le virus du sida est très répandu au sein de la population locale. La plus grande prudence est recommandée, non seulement concernant les rapports sexuels (toute prévention est indispensable) mais également concernant l'éventuel contact avec du sang infecté (transfusions, etc.).

Tous les voyageurs en Afrique doivent être vaccinés contre l’hépatite A, et il leur est recommandé d’être vacciné contre l’hépatite B.

Tuberculose

La tuberculose est très répandue au Botswana, liée notamment à l’épidémie de SIDA (70% des malades du SIDA en sont atteints).

Bilharziose

Ne vous promenez pas pieds nus dans des eaux stagnantes, ni sur les sols humides.