Voyager au Cameroun : Conseils aux voyageurs

En voyage au Cameroun ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Transport au Cameroun

Informations sur le transport au Cameroun.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Sécurité/info routière

Les routes sont souvent en très mauvais état, même à Yaoundé et Douala, en particulier durant la saison des pluies où beaucoup de pistes deviennent impraticables.

Sur les routes et les pistes, le comportement imprévisible de nombreux conducteurs nécessite une attention de tous les instants. Il est formellement déconseillé de circuler la nuit en raison de l’insécurité routière. En cas d’accident sérieux, il peut parfois être plus prudent de se tenir en retrait à l’intérieur de son véhicule et de se mettre en contact avec le commissariat de police le plus proche pour rapporter l’accident. Il est déjà arrivé que des conducteurs étrangers soient pris violemment à part par des passants dans ce type de situation.


Sécurité/info aérienne

Les aéroports de Yaoundé et Douala sont principalement desservis par les compagnies Brussels Airlines, Air France, Ethiopian Airlines, Turkish Airlines, Royal Air Maroc, Air Côte d’Ivoire, Kenya Airways, Rwandair, Camair-co, Egyptair, Afrijet et la société ouest-africaine Asky.

Le transport aérien intérieur reste soumis à l'irrégularité des horaires. Il est prudent de se renseigner sur place. Consultez aussi la liste noire sur le site de la Commission européenne


Sécurité/info ferroviaire et bus

Il existe un train qui circule entre Douala, Yaoundé et N'Gaoundéré et vice-versa. Ce train fournit un service  plus ou moins correct aux voyageurs.

Néanmoins, il est déconseillé d'emprunter les transports en commun à la tombée de la nuit, le risque d'accident étant particulièrement élevé. Lorsqu'on emprunte des moyens de transports collectifs, il est prudent de vérifier les horaires d'arrivée à destination afin d'éviter de se trouver sur la route la nuit tombée.


Sécurité/info maritime

La piraterie est un problème réel dans l'ensemble du Golfe de Guinée. Des actes de piraterie, incluant l’enlèvement de marins européens et asiatiques ont encore eu lieu en août 2019 au large de Douala et en mai 2020 en Guinée Equatoriale. La navigation de plaisance est déconseillée.