Voyager en Éthiopie : Conseils aux voyageurs

En voyage en Éthiopie ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Législation locale en Éthiopie

Informations sur la législation locale en Éthiopie.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

En tant que visiteur du pays, vous êtes soumis aux lois locales, tout comme les autochtones.

Drogues

Tous types de drogues et stupéfiants sont prohibés et les autorités éthiopiennes sont particulièrement sévères en la matière. Le khat est régulièrement consommé en Ethiopie mais est considéré par les autorités belges comme une substance illégale.

Sexualité

La pornographie (y compris la détention de magazines ou de cassettes vidéo) est illégale.

L’homosexualité est interdite et passible de peines allant d’un à quinze ans de prison. Il est préférable de faire preuve d’une grande discrétion.

Photographie

Il est formellement interdit de photographier des bâtiments ou ouvrages publics (aéroports, ponts), de stationner à proximité de casernes, de bases militaires, de résidences de dignitaires de l'Etat ou tout autre bâtiment jugé sensible. Dans le cadre d'activités professionnelles, veillez à vous procurer les autorisations requises auprès des autorités éthiopiennes (Ministry of Information).

Pour le reste, photographier n’est pas un problème. L’Éthiopie est un pays particulièrement photogénique.

Bien que l'Éthiopie soit une destination populaire pour les ornithologues, il est très difficile, voire impossible, de faire entrer des jumelles (même très petites) dans le pays. Ces articles sont considérés comme du matériel militaire par les douanes et sont presque toujours confisqués. Les drones ne sont pas non plus autorisés en Éthiopie, pour la même raison.

Us et coutumes

Les voyageurs sont invités à respecter les traditions et les coutumes locales, et en particulier celles liées à la religion.

Art, culture et nature

Les visiteurs sont tenus de respecter la législation éthiopienne sur la protection du patrimoine national, ainsi que la législation internationale sur la protection des animaux et végétaux menacés. On peut exporter librement des souvenirs. Les autorités douanières saisissent parfois des objets touristiques (surtout religieux, mais également d’autre nature). Il est dès lors conseillé de demander un reçu officiel lors de tout achat de souvenirs et de conserver précieusement ces documents. Les objets saisis sont, le cas échéant, examinés par les autorités éthiopiennes et, dans la plupart des cas, restitués à l’acheteur. L’ambassade ne peut en aucun cas intervenir dans cette procédure..

Mutilations génitales féminines (MGF)

Il existe une prévalence forte de mutilations génitales féminines (MGF). Les MGF constituent une pratique entraînant des complications physiques et psychologiques lourdes de conséquences pour les jeunes filles et les femmes concernées.

Les MGF sont interdites en Belgique. Toute personne qui effectue une mutilation génitale sur une personne mineure, ou qui facilite ou encourage cette pratique, même si la mutilation a été effectuée à l’étranger, encourt le risque d’être poursuivie si elle se trouve sur le territoire belge.