Voyager à Haïti : Conseils aux voyageurs

En voyage à Haïti ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Transport à Haïti

Informations sur le transport à Haïti.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

Sécurité / info routière

Il est fortement déconseillé de conduire une voiture soi-même même en cas de longue expérience dans le pays. Il est vivement recommandé de faire appel à un chauffeur par le biais d’une agence ou d’un hôtel de bonne réputation car de nombreux gangs prennent le contrôle des routes et des autoroutes sur lesquelles ils créent des barrages, parfois enflammés, qui servent de péages illégaux tel que sur la Route Nationale RN2 . Méfiez-vous aussi des voitures abandonnées au bord de routes.

Les accidents de la route sont l'une des causes de décès les plus fréquentes chez les étrangers en raison du mauvais état des routes et des ponts, du manque de signalisation, de l’absence de feux de circulation et de marquages sur les routes, de l’état d’ébriété des conducteurs, de l’état déplorable des véhicules et du manque d’éclairage sur les voies. Évitez les déplacements de nuit ou par mauvais temps. Gardez l’œil bien ouvert pour les piétons et les animaux errants qui se trouvent sur la route.

Le pays étant touché par des pénuries de carburant, il est conseillé d’avoir au moins un demi plein dans son réservoir. Assurez-vous d’avoir un téléphone portable avec des numéros de contacts d’urgence au cas où vous rencontreriez des problèmes sur les routes, les services d’assistance routière n’ont pas la réputation d’être efficaces. Dans les zones rurales, la couverture téléphonique n’est pas toujours assurée, des coupures peuvent même survenir. Il convient de prévoir plus de temps que le temps indiqué pour vous rendre à destination. Verrouillez  les portières et gardez  les fenêtres fermées lorsque vous circulez en voiture, évitez les déplacements en transport en commun, en taxi et plus particulièrement les « taps-taps » (des camions transformés en autobus). Les chauffeurs ne suivent pas le code de la route, surchargent leurs véhicules qui sont souvent peu entretenus, causant des blessures, voire la mort, de nombreuses personnes lors d’accidents.

La frontière terrestre entre Haïti et la République Dominicaine est fermée, Des gangs armés sont très présents et sévissent sur les routes menant à la frontière ; il est donc hautement recommandé ne pas s’y rendre.

Sécurité / info aérienne

En raison du mauvais état des routes, l'utilisation d'avions charters pour les déplacements dans le pays est très répandue. La qualité des services et l'entretien des avions ne sont pas garantis. La prudence est recommandée. Privilégiez toujours les vols commerciaux.

Soyez prudents lorsque vous récupérez vos bagages à l’arrivée à l’aéroport. Gardez vos documents et objets précieux sur vous et faites attention aux personnes qui rodent aux alentours de l’aéroport qui cherchent à vous les voler. Ne voyagez qu’avec de petites sommes d’argent sur vous et soyez prudent sur les voies de sortie de l’aéroport.

Sécurité / info navigation

Les bateaux assurant les liaisons intérieures sont vétustes et surchargés. Ce mode de transport est déconseillé.

La piraterie existe dans la région. Dans le passé, il y a eu des cas où la navigation de plaisance a été ciblée.

Parfois, on rencontre en mer des immigrants illégaux (boat people) qui se trouvent dans des situations d'urgence, et qui cherchent de l'aide.

Cocaïne et armes transitent régulièrement par les eaux haïtiennes. Méfiez-vous de toute embarcation suspecte.