Voyager en Iran : Conseils aux voyageurs

En voyage en Iran ? Découvrez nos conseils de voyage pour cette destination. Les conseils aux voyageurs ont valeur d’avis et ne sont pas contraignants.

Législation locale en Iran

Informations sur la législation locale en Iran.
  1. Toujours valable le
  2. Dernière mise à jour le

En tant que visiteur du pays, vous êtes soumis aux lois locales, tout comme les autochtones.

Tabac

La cigarette électronique est officiellement interdite en Iran. Cette interdiction n'est cependant pas appliquée de façon stricte et les visiteurs étrangers possédant un tel appareil pour leur usage personnel ne seront pas inquiétés. Nous conseillons néanmoins aux utilisateurs d'être prudents et discrets.

Drogues

Toute possession ou consommation de drogue ou de produits de substitution (méthadone), même en infime quantité, est sujette à des peines extrêmement sévères en Iran. Les sanctions adoptées à l'encontre des contrevenants sont très lourdes (châtiment corporel, emprisonnement, peine de mort).

Sexualité

L'homosexualité est un crime en Iran. Les relations extraconjugales sont punies sévèrement. Il vaut mieux éviter les expressions d'affection entre hommes et femmes en public.

Photographie

Il est interdit de photographier ou de filmer les bâtiments officiels ou les sites stratégiques (casernes, aéroports, ports, ponts) sans autorisation des autorités locales. La prudence est de manière générale de mise en ce qui concerne la prise de photographies ou de videos.

L'utilisation de drones pour photographier ou filmer est strictement interdite sur l'ensemble du territoire sauf autorisation préalable des autorités locales. L'utilisation de drones en général est fortement déconseillée. 

Us et coutumes

Les voyageurs sont invités à connaître et à respecter les traditions et les coutumes locales. Dans les hôtels, il peut arriver que l'on vérifie si les couples sont mariés. Le code islamique est strictement appliqué notamment en ce qui concerne le comportement entre les sexes, l'interdiction de consommer de l'alcool ou de détenir des publications ou du matériel audiovisuel considérés comme « contraires à la pudeur et aux valeurs islamiques ». En public, les femmes doivent se couvrir la chevelure d'une pièce de tissu (hijab). Elles sont, en plus, obligées de porter des vêtements descendant jusqu'aux genoux. A éviter sont les manteaux et pantalons trop courts, serrés, fendus et transparents, les bottes ou tout vêtement de style occidental ou avec des insignes et des badges (avec symboles idéologiques, politiques, religieux) ainsi qu’un maquillage trop voyant.

Il est conseillé de ne pas s'engager dans des conversations portant sur la religion et la politique. Il est indiqué d'éviter les manifestations ou les rassemblements de foule inhabituels.